Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fête Nationale - RP commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 13/04/2016
► paroles rapportées : 4
► célébrité : david castro
► nationalité : franco-portugay
► métier : paysagiste à disneyland
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Jeu 7 Sep - 15:22

fête nationale

       

Installé avec toute la grâce d’un éléphant sur le canapé, Greg était en pleine dégustation d’un paquet de chips. Il avait entendu parler de la fête qui allait se déroulait sur les Champs Elysées mais comme à son habitude, il allait sans doute s’y tenir éloigné. Bien trop flemmard pour avoir le courage d’affronter la foule qui se poussait afin de voir un feu d’artifice. Son colocataire avait bien cherché à le motiver mais il avait trouvé l’excuse qu’il recevait Gabriel pour lui dire de ne pas se faire de souci. Même si les deux jeunes gens allaient sans doute paresser dans son canapé à regarder une émission débile à la télévision. Peut-être qu’ils auraient même la chance de voir le spectacle de son balcon, qui sait, il n’avait jamais pris grand soin d’en profiter jusqu'à aujourd’hui. « Tu veux vraiment qu’on aille à cette fête débile ? » dit-il d’une voix lasse et finalement après quelques arguments de la part de l’autre brun, Greg accepta. De toute façon, il ne pouvait rien lui refuser à celui-ci.  

Il encouragea alors Julien à les accompagner, autant qu’ils se retrouvent à trois. Qui sait ce qu’il pourrait se passer si monsieur restait seul avec lui. De drôles de pensées venaient parfois envahir sa tête et il aurait plus de mal à la repousser à chaque fois. Il ne put s’empêcher de rire en voyant la joie soudaine de Gabriel lorsque l’autre homme au bout du fils accepta. Lui-même était plutôt content, une sortie entre potes n’était pas si mal après tout. « Ouais t’inquiète, j’en aurais largement assez pour me faire canon. » dit-il avec un clin d’œil, joueur comme à son habitude. Gabriel quitta alors son appartement et lui en profita pour se jeter sous la douche. Autant sortir présentable, de toute façon dès qu’il sortait Greg était toujours classe, c’était le maître mot de sa vie. Le jeune homme prit grand soin pour choisir sa tenue, encore une fois celle-ci était de couleur noire. Après tout, c’était soit noir soit bordeaux, il n’y avait que cette teinte qui lui plaisait.

Se regardant dans le miroir, il était plutôt satisfait du résultat. Il s’occupa alors de sa coupe, entendant au passage le bruit de sa porte d’entrée. Gaby devait avoir fini de se préparer. Lui était en retard, accélérant le mouvement, Grégoire fit de son mieux pour bien se coiffer. Merci le gel qui l’aidait grandement. Sortant de sa chambre, il vit alors le jeune homme assis sur son canapé. Il lui lança le premier objet qui lui tombait sur la main, à savoir la télécommande de la tv en souriant. « Allez, on t’attend, tu dragueras plus tard. » Il se mit doucement à rire en enfilant sa veste. « Tu sais si on doit aller chercher Ju’ avant ou il nous rejoint sur place ? »


(c) naehra.






►◄►◄►◄►◄►◄►◄

✰ PLAY THE MOMENTS. STOP THE PAIN. PAUSE THE MEMORIES. REPLAY THE HAPPINESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin on te surveille ♥
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 31/07/2016
► paroles rapportées : 18
► célébrité : Hot Steven R. McQueen
► nationalité : Franco-Ecossais
► métier : Etudiant pour devenir Story-boarder
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Mer 27 Sep - 22:50


Fête Nationale
RP commun

Ian était chez lui plus qu’impatient de sortir ce soir. En effet ce soir c’était la fête et il allait emmener sa belle sur les Champs afin qu’ils passent une bonne soirée ensemble à regarder le feu d’artifice et écouter la musique. En espérant pour lui qu’il ne tomberait pas sur certains de ses potes qui lui avaient lancé ce défi stupide de sortir avec la jeune Maxine… Car nul doute que si elle venait à l’apprendre, il en prendrait plein pour son grade d’une part mais elle aurait sûrement le cœur brisé et ça il ne se le pardonnerait jamais. Car oui même si au départ il a fait ça sous la pression de ses potes qui lui faisaient un affreux chantage, très vite il a succombé réellement aux charmes de la brunette. Chose qu’il n’avait pas du tout imaginée à l’époque et aujourd’hui il tient bien plus à elle qu’il ne l’aurait jamais cru. Peut-être même plus encore qu’il ne l’imagine en ce moment. Bref l’amour lui est réellement tombé dessus au moment où il ne s’y attendait pas.

Le brun était en train de choisir ses vêtements. Il hésitait sur des vêtements longs ou plutôt courts. Car oui dehors il fait tout de même assez chaud mais qui sait si la température sera encore la même dans quelques heures ? Après avoir soupiré et pesé le pour et le contre, il décida de porter un t-shirt noir à manches courtes avec un bermuda en jean, priant pour qu’il ne fasse pas trop froid d’ici quelques heures. Décidant qu’il était fin prêt il sortit de chez lui et monta au volant de sa voiture. Il n’avait pas trop envie de marcher ce soir, surtout que les Champs-Élysées c’était quand même pas la porte d’à côté pour lui. Il regarda son téléphone avant de démarrer, pas de message. Toutefois il se dépêcha d’en envoyer un à sa petite-amie. « Bébé    Je pars de chez moi là. Je serai là dans quelques minutes. Bisous. » Une fois le SMS envoyé, il rangea son téléphone dans l’une des poches de son jean puis démarra sa voiture et roula en direction de chez Maxine.

Un peu moins d’une dizaine de minutes plus tard il se garait devant la maison de la famille Madsen. Il ne savait pas trop s’il devait rester dans sa voiture ou aller sonner chez les parents de sa belle. Surtout qu’il sait que le père de la brunette n’est pas du tout ravi que sa fille sorte avec un garçon. Le jeune homme préféra ne pas prendre de risque et attrapa de nouveau son portable pour envoyer un second message à sa petite-amie. « Je suis devant chez toi ma belle.    » Il garda son mobile en main, restant assis derrière le volant avec le moteur en route, prêt à repartir une fois que Max serait à ses côtés. Du moins si ses parents acceptent de la laisser sortir, ce qui n’était pas toujours gagné…  

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Maxan ღ
Maxine tu as réussi à faire fondre mon coeur de glace.  -byendlesslove


Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 31/07/2016
► paroles rapportées : 19
► célébrité : bae maia
► nationalité : franco-irlandaise
► métier : lycéenne section littéraire.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Mer 4 Oct - 14:30

fête nationale.

Maxine se regardait dans la glace, jugeant son reflet. Pour l’occasion, elle avait opté pour une jupe et un haut assez léger. Bien entendu, elle prendrait sa veste afin d’éviter d’avoir froid. Et si ce n’était pas suffisant, elle savait qu’elle pouvait compter sur les bras de son homme pour avoir un peu plus de chaleur. Souriant à elle-même, elle se dirigea vers la salle de bain afin de se coiffer. Elle voulait juste être belle pour son amoureux, c’était sans doute la première fois qu’elle ressentait quelque chose d’aussi fort pour un garçon et elle ne voulait en aucune façon qu’il regrette son choix. Elle avait eu du mal à y croire dans un premier temps et finalement elle s’était laissée séduire. Manque de chance pour elle, ses parents avaient un peu plus de mal à succomber au charme de Ian. Surtout son père. Certes, sa mère avait quelques réticences mais lorsqu’elle voyait Maxine sourire, elle se disait que c’était une bonne chose que sa fille sorte avec un jeune homme. Du moment qu’il ne la faisait pas souffrir, elle approuvait cette relation. Tout le contraire de son paternel. Pour lui, Ian était une mauvaise graine qui l’empêchait de bien se concentrer sur ses études. Ce qui était faux, jamais les notes de Max n’avaient baissé. La jeune femme se donnait toujours à cent pourcent pour éviter de lui faire entendre raison. Bien qu’elle devait reconnaître que ses pensées déviaient souvent vers le jeune brun quand un cours était un peu trop ennuyeux.

Sortant de ses pensées par le bruit de la sonnerie de son téléphone, elle le regarda en vitesse, souriant en voyant le destinataire. Elle se dépêcha de lui répondre et entreprit de se regarder une dernière fois dans le miroir. Ses parents étaient dans le salon alors qu’elle descendait de l’étage afin d’aller enfiler ses chaussures. Quand sa mère la vit, elle lui sourit, approuvant ainsi son choix vestimentaire, tandis que son père resta de marbre. Elle avait bien eu du mal à le convaincre d’accepter, elle avait même du dire qu’il y aurait des amis avec eux. Matthieu lui avait servi d’alibi et elle espérait que son père ne le croise pas. Elle devrait peut-être lui envoyer un message pour le prévenir ? Son téléphone sonna de nouveau et elle entendit un grognement de la part de son père. Enfilant sa veste, elle alla les embrasser. « Amuses-toi bien ma chérie. » dit sa mère alors que son père garda le silence. Puis Maxine se dépêcha de sortir de la maison, ne voulant guère donner le temps à son père de trouver une excuse pour l’empêcher de sortir. Elle se dirigea vers le véhicule du jeune homme et s’installa à la place du passager. L’embrassant sur la joue, elle lui sourit. « Mon père doit sûrement avoir le nez collé à la fenêtre. » dit-elle comme pour s’excuser de ne pas le saluer correctement.  


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin on te surveille ♥
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 21/09/2016
► paroles rapportées : 16
► célébrité : Holland Roden
► nationalité : Française
► métier : Prof de Maths au lycée depuis la rentrée de cette année
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Mer 1 Nov - 18:28


Fête Nationale
RP commun

Tiffany se sentait bien dans sa vie en ce moment. Pour cause elle avait trouvé sa voie et avait obtenu les résultats du CAPES ce matin, elle avait réussi et pourrait donc enfin devenir professeur de Mathématiques comme elle le souhaitait depuis déjà plusieurs années. En effet c’est au collège que la jeune femme a su qu’elle voudrait faire ce métier plus tard. Et cette fois son rêve était sur le point de se réaliser. Même si avant il faudrait encore qu’elle trouve dans quel établissement elle pourra officier à la rentrée si elle a de la chance... Ce qui a un peu le don de la rendre nerveuse mais pour l’heure elle tient à fêter ça ce soir. Et quoi de mieux que d’aller à la fête sur les Champs-Élysées ?

Dans la journée elle avait contacté son amie de longue date, Elysia, afin de l’informer de sa réussite mais aussi de savoir si elles pourraient aller faire la fête ensemble. La jolie rousse avait été très contente de la réponse positive de son amie. Elles passeraient probablement une super soirée toutes les deux. Tiff avait également envie de voir son petit-ami ce soir mais elle ne savait pas s’il n’avait pas déjà prévu lui aussi de sortir avec ses amis ou encore de faire un truc en famille… Ce garçon, la jeune femme l’avait rencontré quelques jours auparavant et elle avait littéralement craqué sur lui. D’autant plus qu’il n’avait pas ménagé sa peine pour la faire craquer. En repensant à ça, la jeune Tiffany ne put s’empêcher de sourire. Du coup elle décida de lui envoyer un petit message. « Coucou <3 Comment vas-tu ? Tu vas sur la fête aux Champs ou pas ce soir ? Parce que moi j’y serai avec une amie… Donc si tu veux qu’on se voie là-bas il y aura pas de soucis. A moins que tu aies déjà prévu autre chose ? Après au pire on pourra toujours se rejoindre au milieu de la nuit ? *Sifflote* Bisouuuuus. » En pouffant légèrement de rire elle rangea son téléphone dans sa poche et fila dans la salle de bains afin de commencer à se préparer. Durant plusieurs heures elle passa son temps en se lavant, se maquillant le visage, se faisant une manucure etc… Bref elle voulait se faire toute belle pour sortir. Pour preuve elle avait même enfilé une jolie robe. Non pas pour plaire à d’autres, mais plus pour se faire plaisir à elle-même.

Une fois fin prête elle avait quitté son logement et était montée au volant de son auto, direction les Champs-Élysées. Sauf qu’une fois sur place elle eut bien du mal à trouver où se garer et dut parcourir une grande distance à pied pour rejoindre le lieu de la fête. Mais ce n’était pas ça qui allait lui faire perdre son sourire et sa bonne humeur. En arrivant près de la buvette, là où elle avait donné rendez-vous à son amie Elysia, elle remarqua non loin d’elle un type avec qui elle était sortie par le passé, Erwan… Elle leva les yeux au ciel en le voyant. Elle espérait bien qu’il ne l’ait pas remarquée, contrairement à elle. Elle n’avait pas du tout envie qu’il vienne fanfaronner devant elle et espérait donc qu’il resterait professionnel puisqu’au vu de sa tenue, il était là en tant que pompier et non pas pour faire la fête.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 21/09/2016
► paroles rapportées : 17
► célébrité : kj apa.
► nationalité : française.
► métier : section sportive scolaire spécialisé en natation la semaine et serveur le week-end.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 3 Déc - 14:41

We don't have to be ordinary Make your best mistakes 'Cause we don't have the time to be sorry So baby be the the life of the party.
fête nationale. rp en commun. •••14 Juillet. Roxas avait une compétition ce jour-là de natation et même si ce n’était pas très important de se qualifier ou pas, il voulait au moins être sur le podium. C’était important à ses yeux. Il avait toujours été quelqu’un de compétitif et il voulait à chaque instant se donner au maximum. Personne n’était présent dans les gradins pour l’encourager. Son père était sur un chantier et n’avait guère de temps pour une pause. Roxas pouvait le comprendre, après tout c’était lui qui finançait encore ses études. Le jeune homme l’aidait de temps en temps. Certes, il aurait sûrement pu demander à sa petite amie mais c’était un peu trop tôt n’est ce pas ? Ils sortaient ensemble que depuis peu de temps alors sa demande aurait sans doute été étrange non ? Roxas n’en savait rien, peut-être aurait-il du ne put-il s’empêcher de penser lorsqu’il fut grimper sur la petite estrade, se préparant à sauter dans l’eau. C’était toujours agréable d’entendre quelqu’un crier son prénom. Que ce soit pour l’encourager ou pour autre chose d’ailleurs.

Secouant la tête, il se concentra sur sa course et le sifflet résonna dans ses oreilles. Quatrième. Il était arrivé quatrième. Même pas sur le podium, c’était désolant. Son entraineur lui avait annoncé qu’il devait être présent au prochain entrainement et que celui-ci serait dix fois plus dur. Hochant la tête, le jeune homme alla se changer. Il ne pouvait guère sortir un maillot de bain dehors. Certes, vu sa structure, cela aurait certainement plu à plusieurs personnes mais il n’était pas du genre à se trimbaler peu habillé. Une fois dans les dortoirs, il resta quelques minutes sous la douche. Une faute de concentration et il s’était laissé distancé. Roxas devait se reprendre s’il voulait être encore dans la course à la reprise des cours. Hors de question qu’il laisse sa bourse lui échapper. Il en avait besoin. Son père ne pouvait pas tout payer et il ne se voyait pas envoyer une lettre à sa mère pour lui demander. Elle avait bien trop été absente pour s’inquiéter de l’avenir de son unique fils.

Alors qu’il enfilait son jean, son téléphone vibra sur le banc et il se dépêcha de le mettre pour pouvoir lire le message. Un sourire apparut sur ses lèvres en voyant l’expéditeur. « Hey ( : Je vais bien et toi ? Non, je n’ai rien de prévu ce soir donc on se retrouve ou tu veux, quand tu veux (a) » Il l’envoya puis termina de s’habiller. Il devait se hâter de rentrer chez lui pour se changer du coup pour ce soir. Accélérant le mouvement, il monta dans sa vieille voiture, direction chez lui. Il avait encore plusieurs heures avant le début de la fête. Mais il voulait se préparer au maximum afin de voir sa petite amie. Il avait pas mal galérer pour obtenir son attention, pas question qu’il se néglige maintenant. Les heures passèrent et il fut enfin prêt, jetant un regard satisfait à son reflet. Laissant un message à son père qui devait être encore sur le chantier – bonjour les heures supplémentaires pour être dans les temps – il quitta la petite maison direction les champs Elysées.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin on te surveille ♥
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 21/09/2016
► paroles rapportées : 12
► célébrité : Lili Reinhart
► nationalité : Française
► métier : Lycéenne, en terminale
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Mar 16 Jan - 18:09


Fête Nationale
RP commun

Stella était dans sa salle de bains en train de se préparer tranquillement à sortir. Pour cause ce soir elle comptait bien profiter du 14 juillet et de ses festivités en compagnie de sa petite-amie Malicia. Toutes deux se sont rencontrées il y a environ 9 mois lors des journées portes ouvertes de l’université où étudie la brunette. Stella toujours très préoccupée par son avenir avait décidé de s’y rendre afin de voir les différentes filières présentes et se renseigner. Elle voulait mettre au maximum les chances de son côté pour son avenir. Mali ce jour-là était chargée de s’occuper du stand de Droit et elles avaient donc bien conversé au sujet de cette branche. De plus pour ne rien gâcher, la jeune Mi’ihen était fort jolie et avait de suite tapé dans l’œil de la blondinette qui avait senti son cœur battre la chamade. Ayant bien papoté ce jour-là elles se sont promis de rester en contact en s’échangeant leurs réseaux sociaux dans un premier temps.

Les deux jeunes femmes croiseraient probablement de la famille ou des amis mais ce soir c’était priorité à leur couple. Tout du moins c’était ce qu’avait prévu la blondinette. Après tout elle voyait déjà régulièrement ses proches. Certes elle voyait beaucoup aussi sa petite copine mais elle voulait vraiment profiter au maximum de sa présence. Car quand les cours auront repris elles auront déjà plus de mal à se voir à cause de leurs emplois du temps respectifs. Stella avait fini de se préparer. Elle s’était maquillée légèrement comme d’habitude, préférant paraître naturelle. En effet les maquillages style pot de peinture ce n’était vraiment pas son genre. Côté coiffure elle ne s’était pas pris la tête puisqu’elle avait laissé pendre ses cheveux ondulés sur ses épaules. Elle avait rangé sa salle de bains après avoir fini de se parfumer. Après ça elle était partie dans sa chambre enfiler une robe légère de couleur blanche, parfaite en cette période de l’année. Avec ça elle avait choisi de mettre une paire de ballerines roses assorties à son gloss ainsi qu’à son sac à main.

Une fois fin prête, la jeune femme continua à ranger son bazar tout en surveillant l’heure de près vu que Mali ne devrait plus tarder à passer la prendre pour se rendre sur le lieu de la fête. Pour s’occuper elle s’installa sur le canapé et cajola ses trois petits chiens qui étaient couchés à ses pieds en train de jouer entre eux. Elle souria en les regardant. Puis ayant peur qu’ils manquent de quelque chose durant son absence elle alla vérifier le contenu de leurs gamelles.  

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 21/09/2016
► paroles rapportées : 7
► célébrité : shelley hennig.
► nationalité : franco-russe.
► métier : étudiante en droit.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Ven 19 Jan - 15:47

Fête Nationale.
We don't have to be ordinary Make your best mistakes 'Cause we don't have the time to be sorry So baby be the the life of the party. ••• Une dernière couche de rouge à lèvres et la jeune brune était fin prête. Elle était toute excitée à aller faire un peu la fête, encore plus lorsqu’elle savait qu’elle passerait cette soirée en compagnie de sa petite amie. Neuf mois. Neuf mois qu’elle était avec elle. Qui aurait cru que le fait d’avoir été sélectionnée pour représenter le stand de droit lui aurait permis de faire ce genre de rencontre ? Pas elle en tout cas, mais elle avait bien eu du mal à rester de marbre quand la jeune blonde s’était approchée d’elle. Malicia avait su très vite qu’elle était attirée uniquement par les femmes. Et elle ne s’en était jamais cachée. S’affichant librement, elle avait commencé à discuter normalement avec Stella. Elle avait beau être fière de ce qu’elle était, elle n’avait guère envie de se prendre un râteau si la jeune femme n’était pas du même bord qu’elle.

Néanmoins, au fils du temps, elle fut contente de voir qu’elle n’était pas la seule à ressentir cette connexion et il ne fallut guère de temps aux deux jeunes demoiselles pour sortir ensemble. Et Malicia en était heureuse. Tournant sur elle-même devant le miroir, elle fit satisfaite du résultat et croisa les doigts pour que cela plaise également à sa petite amie. C’était elle qui était le chauffeur aujourd’hui, hors de question qu’elle soit en retard. Avant de ranger son portable dans son sac à main, elle envoya un rapide message à Stella pour l’informer qu’elle partait de chez elle. Puis, elle enfila sa légère veste et quitta son domicile. Elle allait sans doute croiser des amis de son université. Ou même de l’extérieur. Certains avaient déjà terminés leurs études. Bande de chanceux ne put-elle s’empêcher de penser. Mais après tout, vouloir travailler dans le droit demandait beaucoup d’apprentissage mais elle n’allait pas abandonner. Cela lui tenait à cœur.

Grimpant dans sa voiture, elle alluma le contact et de suite, la musique de l’autoradio se mit en marche. Dansant en même temps qu’elle sortait du parking, elle prit la direction de chez Stella. Elle conduisait au même rythme que la musique, montrant sa bonne humeur. Le ridicule ne tuait pas, ça Mali’ le savait parfaitement. Heureusement sinon elle serait déjà morte depuis bien longtemps. Se garant devant chez Stella, elle sortit rapidement de la voiture et alla appuyer sur la sonnette. Et attendit qu’elle lui ouvre la porte, se passant une main dans les cheveux comme pour remettre ses mèches rebelles, droites sans succès.  

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 21/09/2016
► paroles rapportées : 5
► célébrité : Cole Sprouse
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 11 Fév - 18:17


Fête Nationale
RP commun

Ce soir comme beaucoup de monde le jeune Liam irait passer la soirée dehors afin de fêter le 14 juillet. Il aurait bien aimé y aller en compagnie de ses amis mais visiblement ça ne serait pas à l’ordre du jour. Pour cause la blondinette Stella comptait passer la soirée avec sa petite-amie… Quant à Roxas, le jeune Ventus n’avait aucune idée de son programme mais il n’avait pas envie de lui demander de passer du temps avec lui. Encore trop perturbé par ses hormones qui s’affolent quand il est en sa présence. Quant à Luna, Liam ne l’appréciait pas suffisamment pour lui proposer de venir avec lui sur les Champs. Son cousin ainsi que Maxine eux aussi avaient déjà des plans avec d’autres personnes. Et donc il ne se voyait pas s’imposer. Sauf s’il vient à les croiser dans la soirée et que l’un d’eux lui propose de rester, là oui il ne refusera sûrement pas. En tout cas pour l’heure il était chez lui en train de se préparer après avoir dîné avec sa mère. Ça l’embêtait de la laisser seule quand même mais celle-ci lui avait dit qu’il devait sortir s’amuser et de ne pas s’inquiéter pour elle car elle regarderait une série avant de se coucher assez tôt. Le brun trouvait ça bien triste pour le jour de la fête Nationale mais après tout c’était bien là les habitudes de sa mère de se poser devant la télévision le soir.

Le brun fidèle à son style avait décidé qu’il porterait sa veste en cuir. C’était un peu fou vu la température dehors mais ça lui était bien égal. Et puis s’il crevait vraiment de chaud, il l’attacherait autour de sa taille ou au pire la garderait à son bras. Et pour couronner le tout, comme d’habitude il allait enfiler son célèbre bonnet qui ne le quittait quasiment jamais. Allez diable savoir pourquoi il avait toujours besoin d’avoir ce truc sur sa tête. Certains gardent sur eux un objet fétiche, et bien pour le brun c’est son bonnet marron qu’il troque parfois contre un noir. Un point c’est tout, il n’y a pas à chercher plus loin. Une fois fin prêt il sortit de sa chambre et passa par la cuisine pour se diriger vers l’entrée de la maison. « J’y vais m’man. A demain ! » « Amuse-toi bien Liam ! » Le jeune homme avait lancé un sourire à sa mère qui était en train de faire la vaisselle. Il fila de chez lui au volant de son bolide, sa moto que son père lui avait offerte quelques semaines avant qu’il ne parte en prison. Bien que sa mère ait toujours la boule au ventre de le voir monter sur cet engin, elle ne se s’était pas sentie de refuser à son fils de passer son permis moto à sa majorité. Après tout elle espérait qu’il était un minimum conscient du danger et qu’il faisait attention sur les routes. D’autant plus qu’elle lui rappelait souvent d’être prudent. Heureusement pour elle, bien que rebelle le jeune homme ne roulait pas comme un fou, préférant rester vivant que de risquer sa vie pour l’adrénaline donnée par la vitesse.

Grâce à son engin à deux roues le jeune homme n’avait pas mis très longtemps à rejoindre les Champs-Élysées. Il avait accroché sa moto grâce à son antivol sur un emplacement prévu pour les deux roues. Puis il avait rangé son casque dans le petit coffre de sa bécane. Il se passa une main dans les cheveux pour se recoiffer un peu avant de filer directement à pied jusqu’au lieu des festivités, arrivant non loin de la buvette où il y avait déjà un sacré attroupement.    

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 23/08/2017
► paroles rapportées : 6
► célébrité : camila mendes.
► nationalité : franco-italienne
► métier : lycéenne qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Mar 13 Fév - 16:28


rp commun ◮ fête bationale.
Paris, Luna n’avait jamais eu la chance de pouvoir visiter la ville. Certes, sa mère était d’origine française mais après épousée son père, elle n’avait plus remis les pieds dans la capitale française. Et voilà que son père les avait emmené toutes deux dans cette ville. Luna aurait du se méfier, c’était louche mais bien trop excitée par le voyage, elle n’avait pas posé plus de questions que ça. Contrairement à sa mère qui se doutait fortement que son père n’avait pas fais ça pour partir en voyage en famille mais plus pour ses affaires. Elle savait qu’il trempait dans des histoires louches mais elle se taisait. Après tout, elle et sa fille vivaient confortablement alors elle n’avait pas à se plaindre. Puis en voyant le sourire de Luna lorsqu’elle était entrée dans sa chambre d’hôtel, elle se dit qu’elle aussi pouvait profiter de sa jeunesse. Qu’importe ce que son père pouvait bien manigancer. « Chérie, j’ai entendu dire que les feux d’artifices sur le Tour Eiffel son magnifiques, ça te plairait qu’on y aille ? » C’était son père qui venait de soumettre l’idée. A croire qu’il n’avait aucun rendez-vous professionnel ce soir.

Luna ne put s’empêcher de faire la moue, c’était une occasion pour elle de visiter la ville mais avec ses parents sur le dos. Surtout qu’elle avait entendu dire que les français étaient sexys mais hors de question de draguer devant son père. Qui sait de quoi, il était capable. « Peut-être qu’elle pourrait y aller toute seule et nous, on en profiterait pour passer une soirée ensemble, ça fait longtemps. » La jeune femme aimait déjà sa mère mais là, elle l’aima encore plus. Luna se retint de lui sauter au cou, néanmoins quand son père accepta l’offre, elle alla les embrasser sur la joue pour les remercier. Puis, alla dans sa chambre, trouver une tenue. Elle ne manquait de rien, tout était de marque. Merci Papa. Elle enfila un petit ensemble noir et enfila une cape par-dessus. Au moins elle était sûre de ne pas avoir trop froid. Et qui sait, elle trouverait peut-être un charmant garçon pour la réchauffer. « J’y vaiiis, Passez une bonne soirée. Pas de bêtise. » Elle leur fit un clin d’œil avant de quitter la chambre d’hôtel. Elle adorait ses parents, vraiment. La jeune brune sortit son téléphone et actionna le mode GPS. Ne connaissant nullement la ville, elle espérait ne pas se perdre, comme une pauvre idiote. Suivant les indications, elle vit le monument le plus connu de la capitale s’agrandir et elle se trouva bien vite à ses pieds. Elle se prit en photo avec celle-ci et l’envoya sur son compte snap. Comme pour se venter auprès de ses anciens camarades de classe qu’elle retrouvait à la rentrée. Elle vit une scène et ne put que lever un sourcil interrogateur. Il y allait avoir un concert ?  

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 28/02/2017
► paroles rapportées : 17
► célébrité : Peter Pan ou Robbie Kay au choix ^^
► nationalité : Franco-Russe
► métier : Etudiant de 1ère année en Commerce.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Lun 5 Mar - 17:25


Fête Nationale
RP commun

Ce soir Stan avait bien envie de sortir à la fête du 14 juillet qui se déroulait sur les Champs-Élysées mais il ne savait pas du tout avec qui y aller. Pour cause tous ceux qu’il connaissait étaient en couple et il n’avait guère envie de devoir tenir la chandelle, que ça soit pour sa grande sœur Malicia qui venait de partir chercher sa bien-aimée ou encore pour sa meilleure amie Leafa qui était elle aussi en couple avec une autre femme même si elle le cachait à tout le monde sauf à lui. Le jeune homme était en train de soupirer dans la salle de bains pendant qu’il se préparait. Il n’avait guère pu le faire plus tôt puisque son aînée avait monopolisé la pièce. Le jeune homme avait beau réfléchir, il ne voyait pas du tout qui il pourrait contacter pour passer la soirée. Tant pis il irait seul là-bas. Ça lui permettrait peut-être de faire de nouvelles rencontres intéressantes, qui sait ? Et puis au pire il trouverait bien quelque chose à faire en solo. Et si vraiment il mourrait d’ennui il n’aurait qu’à rentrer à la maison.

Après avoir fini de se préparer le jeune homme claqua directement la porte de son appart qu’il ferma à clé avant de tourner les talons. Ne vivant pas tout près des Champs-Élysées, le jeune homme décida de prendre le métro histoire de ne pas avoir trop de marche à faire. Non pas qu’il soit flemmard mais bon il avait plus envie de profiter de la soirée là-bas que de devoir perdre du temps sur le trajet. C’était bien pratique tout de même le métro à Paris. Ça évitait à certains de prendre leurs voitures. Quant aux autres ils pouvaient se rendre plus rapidement là où ils le souhaitaient que s’ils devaient traverser tout Paris à pied.

Quelques minutes plus tard le jeune Mi’ihen arriva enfin sur les lieux des festivités. Il y avait déjà une sacrée foule présente. Ce qui était loin d’être étonnant vu les circonstances. D’une part parce que ce sont les vacances d’été et qu’en prime le 14 juillet sur les Champs est assez réputé. Du coup beaucoup de personnes viennent passer la fête Nationale ici, même les touristes. Stanley arriva non loin de la buvette où du monde était déjà agglutiné. Bien que le jeune homme aimerait se payer une bière pour se détendre, il préférait attendre que ça soit moins la cohue pour arriver jusqu’au comptoir. En attendant il regardait partout autour de lui pour voir s’il apercevait quelqu’un qu’il connaissait mais pour l’instant ce n’était pas le cas. Il poussa donc son regard un peu plus loin pour observer ce qui se passait de beau ce soir.

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 28/02/2017
► paroles rapportées : 11
► célébrité : emma watson
► nationalité : française
► métier : teacher
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Mar 6 Mar - 17:30

fête nationale

       

La jeune femme était entrain de se regarder dans le miroir, jugeant son reflet. Elle était plutôt fière du résultat. Elle avait opté pour quelque chose de sexy, après tout c’était l’occasion où jamais de pouvoir rencontrer quelqu’un. Quoi de plus romantique qu’un feu d’artifice ? Puis, elle pouvait se permettre de se faire plaisir en portant de telles tenues. Elysia était en vacances et ne devait pas jouer au professeur qui portait sans cesse des jupes à hauteur des genoux ou des pantalons. Ayant que des étudiants, il fallait tout de même un peu de décence. Après tout, à leur âge, les hormones étaient à leur maximum et El’ voulait qu’ils soient concentrés sur le cours et uniquement sur ça. Elle avait hâte de pouvoir retourner en cours, son métier était sa passion et elle trouvait le temps long pendant les vacances. La jeune femme aurait bien aimé rendre visite à son grand frère mais celui-ci avait décidé de partir en voyage, elle n’avait pas eu le courage de lui demander si elle pouvait partir avec eux. Après tout, elle aurait du tenir la chandelle entre l’amoureux et son frère et cela ne l’emballait guère. Sortant de ses pensées, elle se dit qu’il était temps d’y aller. Après une dernière petite couche de maquillage, elle enfila sa veste. Ne sachant pas si l’air allait se refroidir, autant prévoir le coup. Elle n’avait pas envie de devenir une statue de glace si jamais la température baissait. Quoi que vu l’ambiance que la ville avait promis, elle allait sans doute mourir de chaud. Pour aller à la fac, elle y allait en vélo. Les voitures et Paris, c’était une horreur. Elle avait beau avoir appris à conduire dans cette ville, elle n’utilisait que les transports en commun pour plus de sureté. Les chauffeurs étaient effrayants au volant. Puis, cela lui permettait de faire du sport tous les jours, de quoi ravir son médecin. Elle se passa une main dans les cheveux alors qu’elle montait dans un bus. Merci la ville qui proposait des navettes à toute heure. En regardant à travers la vitre, elle ne put que sourire. Même hors du Champs Elysées, il semblait y avoir de l’ambiance et cela faisait plaisir à voir. Au moins, les gens s’amusaient et Ely’ espérait que ce serait aussi son cas. Peut-être aurait-elle pu proposer à l’un de ses collègues de boulot mais elle aurait eu l’air malin si jamais celui-ci le prenait pour un rencard. La jeune femme ne voulait en aucune façon sortir avec quelqu’un qu’elle verrait tous les jours à son travail.

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 21/08/2015
► paroles rapportées : 78
► célébrité : Tyler Posey
► nationalité : Française
► métier : En dernière année d'étude : Traducteur littéraire
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Ven 23 Mar - 17:45


Fête Nationale
RP commun

Ah le 14 juillet ! Une bonne occasion pour sortir et faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Et bien évidemment Raphaël était comme bon nombre de Français, il ne comptait pas déroger à la règle. Il n’avait pas prévu de s’y rendre avec quelqu’un mais il croiserait peut-être un de ses potes. En tout cas aucune chance pour qu’il y aille avec son frère Bertrand ou encore leur cousine Camille. En effet il a du mal à les supporter ces deux-là. Et quand ils sont tous les deux, c’est encore pire. D’une part il n’a jamais eu d’atomes crochus avec la brunette donc pas envie d’avoir une relation proche avec elle. Quant à Bébert alors là c’était autre chose… C’était une relation de la haine qu’il entretenait avec lui. Et ce depuis qu’il était venu au monde. Pourtant son jeune frère n’avait rien fait pour ça… Mais ça Raph s’en fichait bien.  

D’ailleurs il avait entendu klaxonner et en jetant un œil par la fenêtre de sa chambre, il avait pu remarquer la voiture de sa cousine et voir que Bertrand montait dans celle-ci. Rien de choquant en soi. Après tout ils étaient assez souvent fourrés ensemble. Le jeune homme termina de se préparer tranquillement dans sa chambre puisqu’il n’avait plus qu’à choisir sa tenue pour la soirée. Il était devant son armoire et hésitait entre t-shirt ou chemise. Il opta en fin de compte pour son premier choix, un t-shirt blanc avec le logo de sa marque de vêtements préférée dessus. Il jeta ensuite son dévolu sur un sweat à capuche noir. Il l’attacha autour de sa taille car pour le moment il faisait encore bon. Mais si jamais il avait froid plus tard dans la soirée, il pourrait toujours l’enfiler sur son dos. Après ça il attrapa un jean gris et l’enfila. Il ne lui restait plus qu’à quitter sa chambre maintenant qu’il était fin prêt.

Il descendit alors au rez-de-chaussée et enfila une paire de tennis blanche et noire. Il tomba nez à nez avec sa mère mais ne prit pas la peine de lui dire qu’il sortait. Après tout elle s’en fichait bien. Il était loin d’être son chouchou contrairement à son petit frère. Il claqua la porte de chez lui et monta au volant de sa voiture. Il n’allait certainement pas se rendre au feu d’artifice des Champs-Élysées à pied. Surtout qu’il ne vivait pas non plus à côté… Après un certain temps à rouler à cause du nombre d’automobilistes sur la route, il arriva enfin aux abords de la fête. Il tourna un bon moment avant d’enfin trouver une place de parking. C’était toujours le même cirque le soir de la fête nationale. Il aurait peut-être dû arriver plus tôt pour moins galérer. Mais bon ce n’était plus un souci maintenant.

Une fois descendu de voiture, il se rendit sur le lieu des festivités. Il arriva près de la buvette où il remarqua Erwan en tenue de pompier. Visiblement il était donc de service ce soir pour veiller à ce que tout se passe bien. Le pauvre n’avait pas de chance… Il s’avança vers lui et racla sa gorge afin qu’il remarque sa présence. Chose peu évidente avec tout le monde autour. « Hey salut toi ! Alors t’es de garde ce soir à ce que je vois ! » Il se tourna ensuite vers le collègue de son meilleur ami qui était là. « Bonsoir ! » Lui dit-il simplement et poliment. Il les admirait de bosser un soir pareil et puis après tout ils étaient aussi des héros. C’était une chose tout de même géniale qu’ils viennent en aide comme ça aux gens qui en ressentaient le besoin. Ils en avaient bien du courage, lui-même n’en serait pas capable.

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄



Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin on te surveille ♥
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 16/05/2015
► paroles rapportées : 231
► célébrité : la super cute danielle campbell
► nationalité : française && allemande
► métier : maman d'une petite fille nommée Freya. ♥
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 25 Mar - 14:28

fête nationale.

Voilà maintenant quelques semaines que la jeune femme avait accouché. Cela avait été assez mouvementé mais désormais la petite famille était enfin retournée chez Camille. Morgane faisait de son mieux pour s’en occuper, ce n’était pas tous les jours évident mais elle voulait montrer à tout le monde qu’elle était capable d’être une bonne mère bien qu’elle soit encore jeune. Elle n’avait d’ailleurs pas hésité à envoyer une photo de sa fille et d’elle à ses parents. Peut-être qu’on voyant la petite, ils changeraient d’avis et voudraient bien reprendre le contact. Même si Morgane en voulait encore à son père pour les paroles dîtes, sa famille lui manquait. Certes, elle avait sa cousine et ses parents mais ce n’était pas la même chose. Elle aurait bien aimé s’appuyer sur l’épaule de sa mère, son père trouvait toujours les bons mots pour la motiver. Mais elle allait sans doute devoir s’habituer à vivre sans eux. Pour le moment, elle allait s’occuper de sa petite Freya. Néanmoins, elle songeait reprendre les cours après. Ou se trouver un petit boulot qui ne demandait pas de diplôme, ce qui allait sans doute être difficile à trouver. Peut-être pourrait-elle faire de l’alternance afin d’avoir plus de chance. Morgane réfléchissait beaucoup à son avenir, lorsqu’elle tenait sa petite merveille dans les bras. La jeune maman avait bien du mal d’ailleurs à s’en détacher.

Sauf ce soir. C’était le 14 Juillet et elle était de sortie. Bon, Camille l’avait un peu poussé à se préparer et ce fut sans joie apparente qu’elle s’était habillée pour l’occasion. Elle avait un peu peur de laisser sa fille sans elle. Certes, elle serait en bonne compagnie mais tout de même, elle ne pouvait s’empêcher de se mordiller la lèvre, inquiète. « Non, non j’ai fait appel à une baby-sitter. C’est la voisine du dessous, sa fille. Je l’ai croisé il y a quelques jours et on a discuté dans le hall. Elle m’a proposé ses services pour ce soir, j’ai accepté, je ne voulais pas imposer à tes parents Freya, ils avaient peut-être quelque chose de prévu pour cette fête. » Morgane se sentait toujours mal de voir à quel point la famille Bonnet l’aidait. Elle ne pourrait sans doute jamais les remercier autant qu’elle le souhaiterait. Enfilant sa veste, elle se regarda dans le miroir, ne pouvant s’empêcher de grimacer légèrement. « J’ai des cernes d’au moins trois kilomètres. » Et pour cause, Freya avait quelques difficultés à faire des nuits complètes, cette petite ne se privait pas de réveiller sa chère maman afin d’avoir un peu de lait maternel.

La jeune femme fut prête en même temps que Camille et la sonnette de la porte se fit entendre. Surement la jeune voisine. Lui faisant la bise, elle lui expliqua alors ce qu’elle devait faire. Etant donner que Freya dormait déjà, elle allait sans doute être tranquille puis elle lui promit de rentrer pas trop tard non plus. Regardant une dernière fois sa fille avec tendresse, elle sourit à la baby-sitter avant de sortir de l’appartement. Puis suivit jusqu’à sa voiture la jeune brune. Ce fut à ce moment-là qu’elle apprit qu’elles passaient chercher son autre cousin. Elle le croisait souvent chez Camille et il avait l’air d’être gentil. Il avait presque son âge d’ailleurs. « Pas de soucis. » dit-elle avec un sourire. Elle ne cessait de regarder son téléphone, au cas où et finalement elles arrivèrent devant chez Bertrand. Petite maison. « Ça va bien oui. » Elle sourit de nouveau avant de laisser conduire de nouveau Camille jusqu’à l’endroit où la fête aurait lieu. « Y a déjà masse monde, dis-donc ! »



(c) chaotic evil





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

J’écrivais des silences,
DES NUITS,
JE NOTAIS L’INEXPRIMABLE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 08/01/2016
► paroles rapportées : 43
► célébrité : Dacre Montgomery
► nationalité : Française
► métier : Etudiant
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Sam 7 Avr - 0:52


Fête Nationale
RP commun

Matt était chez lui. Il venait de finir de dîner en compagnie de sa mère et de son paternel. Ces derniers allaient faire comme d’habitude, regarder la télévision chacun de leur côté puisqu’ils ne suivaient pas vraiment le même genre de programme. Quant à Matthieu lui comme beaucoup de jeunes il avait décidé de sortir faire la fête sur les Champs-Élysées. Il savait que sa grande sœur devait y aller aussi, mais elle serait en compagnie de sa meilleure amie et donc il n’allait pas traîner avec elles. Pour cause même si Leafa et lui s’apprécient beaucoup, elle ne supporte pas quand il veut squatter avec elle alors qu’elle est avec des amis. Il n’était pas certain qu’il y verrait son meilleur ami Bertrand puisque celui-ci était en train doucement de sombrer dans une sorte de dépression à cause d’un mec qui est dans le même lycée qu’eux. C’est simple Mister Nice ne peut pas supporter ce fameux Kevin. Bébert aura beau lui crier son amour pour lui, lui chanter ses louanges ça n’y changera absolument rien. Il ne juge pas le brun sur son style et les airs qu’il se donne, bien qu’il n’ait pas forcément une bonne réputation… Disons qu’il le déteste davantage pour le fait qu’il fasse souffrir son meilleur ami. En même temps quelle idée Mister Leroy avait eu de s’enticher de ce mec infâme et hétéro de surcroît ? En y pensant le jeune Nice secoua la tête, il sortit de ses pensées et se changea pour sortir.

N’ayant pas le permis Matthieu devait se débrouiller. Mais voilà ce soir il avait la flemme, il ne voulait pas prendre les transports en commun ni son vélo. Du coup une idée lui traversa l’esprit. Il attrapa son téléphone et envoya un message sur Messenger à son aînée. « Hey Lea. Ça va ? Dis-moi tu vas bien sur les Champs ce soir ? Tu pourrais passer me prendre pour m’y déposer STP ? Promis je squatterai pas avec toi par la suite… » Après s’être brossé les dents, recoiffé et parfumé il retourna dans sa chambre geeker en attendant d’avoir une réponse de la part de sa sœur. Tout en regardant des âneries sur son ordinateur il fuma une clope et se demanda qui il pourrait croiser là-bas. En tout cas il espérait vraiment qu’il pourrait squatter avec quelqu’un. Même s’il n’aimait pas trop l’idée de s’imposer. Enfin si c’était quelqu’un qu’il connaissait ça devrait aller. Il termina sa cigarette qu’il écrasa dans le cendrier devant lui et entendit en même temps son portable vibrer sur le bureau. Il l’attrapa afin de voir pourquoi.

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄


- Assumes-toi tel que tu es et sois-en fier. -


Code:
[b][color=#0066ff]« Bla bla bla. »[/color] [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 27/09/2015
► paroles rapportées : 30
► célébrité : « natalia dyer »
► nationalité : « française. »
► métier : « étudiant en première année de médecine. »
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 8 Avr - 20:40

fête nationale

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Cassidy était actuellement dans sa cuisine, il préparait le repos pour son père. Celui-ci allait sans doute bientôt rentrer du travail et il allait se mettre sans appel à table. Le jeune homme appréhendait son arrivée, ne sachant pas dans quelle humeur il serait. Surtout qu'il voulait lui demander s'il pouvait sortir ce soir. C'était le 14 juillet et il voulait juste voir les feux d'artifice. Était-ce trop demandé ? Le jeune homme sursauta lorsqu'il entendit la porte d'entrée s'ouvrir et les bruits de pas se rapprocher. "Bonjour Papa. Je t'ai préparé ton assiette." dit-il alors que son paternel saluait sa fille. Fille qui n'était autre que Cassidy. Il se mit à table et elle lui déposa son assiette encore chaude devant lui puis s'installa face à lui. Ils commencèrent à manger en silence. "Papa ?" Celui-ci ne redressa pas la tête mais il savait qu'il avait toute son attention. "J'aimerais bien aller voir... " "Non." La voix tranchante de son père lui coupa son élan et Cass' ne fit que secouer la tête. Il n'avait pas envie de déclencher sa colère, son corps ne pourrait guère le supporter de nouveau. Il avait encore les marques de sa séance d'hier. "Veux-tu un verre de vin ?" Ayant accepté, Cassidy se leva et alla jusqu'au placard afin de sortir une bouteille du vin et lui servit un grand verre. Verre qui disparut bien vite, suivit d'un certain nombre. Cassidy resta assis pendant un moment sur sa chaise alors que son père buvait toujours.

Jusqu'à ce qu'il s'effondre la tête dans son assiette. Un sourire apparut sur ses lèvres et Cass essaya de le lever afin de l'installer dans la chambre. Rien n'a faire, il était trop lourd. Secouant les épaules, il abandonna l'idée et alla jusqu'à sa chambre afin de se changer. Il avait l'habitude de s'habiller en fille mais vu le temps, il fallait tout de même enfiler quelque chose de chaud au cas où. Etant satisfaite de son reflet, il ferma un clé sa chambre et passa par la fenêtre. Au moins, si son père se réveillait avant qu'il ne rentre, il penserait qu'elle était entrain de dormir sagement dans son lit. Une fois dehors, le jeune homme regarda sa main avant de courir vers la Tour Eiffel. Il était stressé et pourtant si excité de pouvoir enfin assister à ce moment. D'ordinaire, c'était hors de question qu'il songe à prendre la fuite mais aujourd'hui, sa peur avait disparu. Même si elle espérait que tout se passerait bien.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI





►◄►◄►◄►◄►◄►◄


    lost boy in wild world
    I WAS DRUNK AND IT DIDN'T MEAN A THING. STOP THINKING ABOUT THE BULLETS FROM MY MOUTH. I LOVE THE THINGS YOU HATE ABOUT YOURSELF, JUST FINISHED A DAYDREAM WHO WERE YOU TRYNA BE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 30/11/2017
► paroles rapportées : 4
► célébrité : Madelaine Petsch
► nationalité : Française
► métier : Serveuse à mi-temps dans un restaurant et suit une formation en parallèle pour devenir éducateur de chiens guides d'aveugles.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 15 Avr - 2:14


Fête Nationale
RP commun

Johanna comme depuis plusieurs mois maintenant vivait en colocation avec sa petite-amie Leafa. Ce n’était pas tous les jours faciles puisque Lea n’assumait pas du tout le fait qu’elle puisse aimer les femmes. Du coup elles vivaient toutes les deux leur amour secrètement. Ça chagrinait pas mal Jo car elle n’avait pas de mal à se dire homosexuelle. Et pourtant elle aurait pu vu comme sa mère est homophobe et tout l’enfer qu’elle lui a fait vivre pendant des années… Enfin maintenant c’était réglé puisque la jolie rousse ne voulait plus du tout voir sa mère. Après tout à cause de cette dernière elle avait souffert pendant des années, enfermée dans un hôpital psychiatrique. Certes elle avait un problème psychologique mais la forcer à rester dans cet endroit jusqu’à sa majorité… C’était juste ignoble. Et après une fois de retour à la maison, l’escorter jusqu’au travail aussi bien avant qu’après son service. Tout ça pour qu’elle ne retrouve pas son amie d’enfance Leafa… Mais là sa mère s’était bien fait avoir puisqu’un jour Miss Martin avait fini par lui dire ses quatre vérités avant de décamper… Et de retrouver plus tard sa meilleure amie qui lui avait manqué.

Jo’ ne savait pas pourquoi elle pensait à ça aujourd’hui alors qu’elle était en train de finir de se préparer dans la salle de bains en compagnie de sa petite-amie. Elle soupira devant le miroir tout en observant son reflet dans la glace. Elle jeta un œil à Lea qui était non loin d’elle. Elle la trouvait toujours sublime quoi qu’elle puisse porter. Elle était fière d’être son amoureuse et aimerait le crier au monde mais ce n’était pas possible puisque Leafa n’était pas prête à exposer leur couple. C’était ça le plus dur pour Miss Martin. Surtout que ce soir elles allaient sortir toutes les deux en ville et elle ne pourrait même pas se comporter comme elle le voudrait avec sa girlfriend. Non elle allait devoir jouer les meilleures amies, rien de plus. Dieu que c’était frustrant mais c’était ainsi. Elle se regarda une derrière moi dans la glace devant elle puis tourna vers le regard vers sa petite-copine. « Je suis prête je t’attends au salon… » Lui dit-elle en la regardant tendrement en posant sa main sur son son épaule avant de quitter la salle de bains.

La jeune femme partit donc dans l’entrée attraper une veste en jean. Elle rangea à l’intérieur des poches de celle-ci son petite porte-monnaie ainsi que son téléphone. Tout en revenant vers le salon avec sa veste sur le bras elle entendit le téléphone de sa petite-amie biper. « Chériiiiiie t’as eu une notif sur ton téléphone ! » Lui cria-t-elle afin qu’elle l’entende de là où elle était. De nouveau elle parla fort pour se faire entendre. « Tu veux que je te l’apporte ? » Avant même d’obtenir une réponse de sa petite-amie elle attrapa son téléphone et appuya juste sur une touche du côté afin que l’écran s’allume. Elle put donc voir qu’il s’agissait d’une notification venant de Messenger et d’après la petite photo elle pouvait donc voir que c’était un message de la part du demi-frère de Leafa. De toute façon elle ne serait pas allée lire le message car d’une part ce n’était pas son genre même si elle était jalouse. Et puis pour ça faudrait-il encore qu’elle puisse le déverrouiller et ça elle ne saurait guère le faire, ne connaissant pas le code de sa chérie.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 30/11/2017
► paroles rapportées : 2
► célébrité : katherine mcnamara.
► nationalité : française.
► métier : étudiante en mode.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 15 Avr - 15:03

Fête Nationale.
We don't have to be ordinary Make your best mistakes 'Cause we don't have the time to be sorry So baby be the the life of the party. ••• La jeune femme terminait de se préparer, elle avait mis pour l’occasion une petite robe vaporeuse noire sans manches. Elle n’avait guère l’habitude de s’habiller de cette façon mais après tout, c’était le quatorze juillet alors autant se faire plaisir. Puis, elle l’avait eu en solde et elle était restée dans l’armoire, pendant de nombreux mois. Elle avait bien hâte de voir les feux d’artifice en compagnie de sa petite amie même si pour le coup, elle ne pourrait pas être dans ses bras au moment du bouquet final. Elle savait que c’était de sa faute mais elle avait encore du mal à assumer sa bisexualité. Chose étrange sachant que son demi-frère était gay et qu’elle l’ait soutenu haut la main. Mais elle avait été marquée par un événement plus jeune qui la terrorisait encore et encore, sans qu’elle puisse vraiment en parler. Elle craignait qu’un jour, si elle osait se montrer en public avec cette magnifique rousse, qu’on lui enlève de nouveau ce bonheur. Elle ne pourrait guère le supporter. Sa présence lui était devenue essentielle. C’était toujours un bonheur que de se réveiller dans ses bras chaque matin. Alors qu’elle enfila une légère petite ceinture noire autour de sa taille, elle sentit une main se poser sur son épaule et elle tourna la tête pour écouter ses paroles. Souriant et hochant à celle-ci, elle continua alors de se préparer, accélérant légèrement le mouvement. Elle ne voulait guère faire attendre trop longtemps son amoureuse.

Une fois, la ceinture enfilée, elle marcha pied nu jusqu’au tiroir où elle avait tendance à ranger ses chaussures. L’étudiante en mode qu’elle était avait tendance à craquer à chaque solde, remplissant ainsi les différents placards et armoires de l’appartement. Leafa se mordilla la lèvre, espérant trouvant son bonheur et elle poussa un léger cri de joie en trouvant une paire de chaussure noire. Ce serait parfait avec sa tenue et ainsi elle ferait la même taille que sa petite amie. Enfilant rapidement ses chaussures, elle entendit la voix de Jo’ lui annonçant qu’elle avait un message. Elle se demanda qui cela pouvait bien être. « Oui, je veux bien. » lui répondit-elle se moquant bien si les murs avec les voisins étaient épais ou non. Elle venait de terminer de mettre la première chaussure qu’elle vit arriver la jolie rousse avec son téléphone à la main. La remerciant avec un baiser sur la joue, elle vit alors la photo qui lui annonçait ainsi qui était la fameuse personne. « C’est Mattou » dit-elle en voyant l’expéditeur. Elle lut en vitesse son message et entreprit alors de lui répondre, tout en parlant à voix haute à Jo’ afin de la tenir au courant. « Il me demande si on peut passer le prendre pour aller aux Champs, ça ne te dérange pas ? » Elle redressa la tête afin de croiser son regard. Puis essayant de l’amadouer du mieux qu’elle pouvait. « Promis, il partira après. » Alors qu’elle essayait de convaincre la jeune femme, elle se permit de répondre à son petit frère. « Oui bien sûr pas de soucis. Sois prêt, on arrive. <3 »  La jeune femme posa son téléphone sur le lit afin de finir de mettre l’autre chaussure. Une fois fin prête, elle se tourna vers Johanna afin d’avoir son avis. « Alors, comment tu me trouves ? » Elle lui sourit puis enfila un légère petite veste noire et prit son sac à main. « Il est temps d’y aller. Prête ? »  Elle entoura la taille de sa petite amie et déposa un rapide baiser au coin de ses lèvres comme pour la motiver.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 28/04/2018
► paroles rapportées : 1
► célébrité : K.J. Apa
► nationalité : Française
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 8 Juil - 21:01


Fête Nationale
RP commun

Fête Nationale, sortie entre amis pour s’amuser. Voilà ce qu’aurait dû être le programme de Jon pour ce soir mais ses chers parents en avaient décidé autrement. Ce soir ce serait la première fois qu’il verrait la fiancée qu’ils lui avaient choisie. Jonathan n’en avait que faire de cette histoire de mariage. En fait il n’était pas d’accord avec ses parents, trouvant que cette pratique datait du Moyen Âge. Malheureusement vivant encore chez eux, il ne pouvait guère faire autrement que de se plier à leurs exigences sous peine de se faire bannir du domicile familial et de devoir se débrouiller tout seul alors qu’il ne travaillait pas encore et suivait des études de commerce pour reprendre l’affaire familiale comme le souhaiterait son cher père même s’il ne voulait pas du tout faire ça plus tard. Lui ce qu’il voulait c’était suivre la voie de son cousin Benoît. Même s’il sait qu’il aura encore beaucoup de progrès à faire pour pouvoir devenir aussi bon chanteur et musicien que lui.

M’enfin pour l’heure Mister Poher était en train de se préparer à contrecœur pour cette soirée qui lui paraîtrait sûrement très longue. Il ne fit pas grand effort vestimentaire, pour le coup il avait opté pour une tenue décontractée et légère afin de ne pas trop mourir de chaud vu les températures qu’il y a en ce moment.

Juste avant qu’il ne passe la porte il se fit intercepter par son paternel. « N’oublies pas d’aller chercher ta promise à cette adresse. » Le jeune homme roula des yeux discrètement avant de prendre le bout de papier que lui tendait son père. « Bien… » Dit-il blasé. « Te souviens-tu au moins de son prénom ? » Discrètement Jonathan soupira. « Zoëlia… » *Tu me le rabâches assez comme ça…* « Oui c’est bien ça. Bonne soirée fils ! » Jon ne prit même pas la peine de répondre à son père et monta au volant de sa voiture flambant neuve que son père lui avait offert pour l’obtention de son permis. Il regarda l’adresse notée sur le papier et la rentra dans son GPS afin de ne pas se perdre pour aller chercher sa fiancée.

Le trajet se passa en musique, un moyen de se détendre. Environ un quart d’heure plus tard le jeune Poher se gara devant la résidence des Argentum. En bon gentleman et puisqu’il avait tout de même bien été élevé, Jonathan descendit de sa voiture et se dirigea vers la porte d’entrée. Une fois devant celle-ci il sonna. Il attendit quelques instants avant qu’une dame vienne lui ouvrir. « Bonsoir Madame Argentum. » « Oh tu dois être Jonathan, entres je t’en prie. » « Oui c’est bien ça… » Avant qu’il ne puisse terminer sa phrase la dame lui dit. « Tu viens chercher Zoëlia, elle ne devrait plus tarder. » « Oui c’est bien ça Madame. » « Tu es aussi beau que sur les photos que ton père nous a montré. » « Euh… Merci Madame. » Bien que gêné, le jeune homme avait été très bien élevé par ses parents et il savait que s’il ne voulait pas subir la colère de son père il avait plutôt intérêt à se montrer très poli envers les parents de sa promise et à ne pas oublier de dire Madame ou Monsieur le plus possible.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 28/04/2018
► paroles rapportées : 1
► célébrité : mad's petsch
► nationalité : française / écossaise.
► métier : étudiante en gestion. elle devrait reprendre l'entreprise de son père par la suite. de père en fils sauf qu'ayant qu'une fille, il faut faire un choix.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 15 Juil - 15:08


rp commun ◮ fête bationale.
« Ma chérie, je vais t’aider à choisir une robe. » Zoëlia ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel alors qu’elle se trouve dans sa chambre, une serviette autour d’elle. Elle vient tout juste de sortir de la salle de bain et voilà que sa mère vient déjà la voir. Elle remarqua bien son niveau de stress et ne peut que secouer la tête. Tout ça pour sauver une entreprise. Zoë n’a guère voulu ça pour son avenir. « Tu sais que je peux y arriver toute seule ? » dit-elle avec un sourire avant de voir sa mère lui faire les gros yeux. Ok, elle devrait se taire et se contenter de la laisser faire. Comme à chaque fois, il semblerait qu’elle n’avait pas son mot à dire. Se passant une main dans es cheveux, elle vit sa mère sortir certaines robes de sa penderie et elle fronça les sourcils. Elle comptait réellement lui faire mettre une robe de soirée, ce soir ? Elle aurait l’air ridicule oui. « M’man, je ne peux pas que ce soit très appropriée pour ce genre de sortie. » Deuxième regard noir de la soirée. D’ici la fin, elle serait sans doute morte. « Je risque de l’abimer à marcher dans l’herbe. » La jeune rousse s’attendait à recevoir un troisième regard meurtrier mais cette fois-ci, sa mère reconnut qu’elle avait raison. Elle rangea les robes qu’elle venait de sortir et Zoe s’approcha dans le but de se faire entendre. « Je pourrais porter ça ? » dit-elle en prenant un haut rouge et une jupe noire. Vulgaire. Elle était presque sûre que ce mot était venu dans son esprit mais elle s’en moquait bien. D’ailleurs, elle ne put rien répondre étant donné que le téléphone se mit à sonner. Signe de tranquillité. Sa mère disparut bien qu’avant elle lui avait dit de l’attendre, Zoë n’en fit qu’à sa tête et enfila ses vêtements. Déjà qu’on l’obligeait à aller fêter le 14 juillet avec un mec qu’elle ne connaissait pas, elle voulait au moins être libre. Puis qui sait, peut-être qu’elle pourrait s’échapper un moment pour profiter pleinement de ces festivités ?

Alors qu’elle terminait enfin de se préparer sans pour autant avoir revu sa mère, le bruit de la sonnette se fit entendre. Ouvrant légèrement la porte pour entendre, elle crut percevoir la voix d’un garçon. Jonathan. Ouais, c’était bien lui. Elle soupira avant d’entendre sa mère dire qu’elle montait la chercher. « Ne nous fais pas honte. » dit-elle alors qu’elle rentrait dans sa chambre, sans frapper. Elle la regarda de bas en haut avant de lui dire de sortir. Cela être l’enfer cette soirée. Avec un faux sourire sur les lèvres, elle se dirigea alors vers le jeune roux. « Jonathan ? Enchantée. » dit-elle en lui tendant sa main alors que sa mère les jugeait tous deux du regard.
 

©️clever love.





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

zoëlia argentum I want show you every scar, whether on my skin / on my heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 28/04/2018
► paroles rapportées : 1
► célébrité : Zoey Deutch
► nationalité : Française
► métier : Soigneuse animalière & bénévole à la S.P.A.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 22 Juil - 22:42


Fête Nationale
RP commun

La jeune Roxane n’avait pas connu la belle vie mais malgré tout elle n’avait jamais vraiment mal tourné et surtout elle n’avait pas perdu de vue ses études. C’était peut-être ça qui lui avait permis de ne pas devenir folle alors qu’elle avait vécu tantôt en foyer, tantôt en familles d’accueil, ballottée sans cesse pour des raisons infondées. Elle avait été traitée pire qu’un animal. Du moins elle savait du coup ce que ça faisait à ces pauvres bêtes qui se retrouvaient à la S.P.A. sans raison valable. C’était peut-être pour ça d’ailleurs qu’elle préférait les animaux aux humains et qu’elle était devenue soigneuse animalière au zoo et qu’en prime elle était bénévole à la S.P.A.. C’était d’ailleurs là-bas qu’elle avait eu le coup de foudre pour Tyson, un chien qu’elle avait adopté. Il avait subi le délit de sale gueule dû à sa race. Pourtant ce chien était un amour sur pattes qui ne demandait qu’à aimer et être aimé en retour. Un peu comme sa maîtresse d’ailleurs. Au moins ces deux-là s’étaient bien trouvés.

Elle était chez elle en train de le câliner mais se motiva à quitter son moelleux canapé pour aller prendre une douche avant de quitter son logement. Ce soir c’était la fête Nationale et bien qu’un peu fatiguée, elle ne voulait pas louper ça. Surtout le feu d’artifice et le concert. Elle n’avait prévu de rejoindre personne mais espérait tout de même croiser des connaissances avec qui elle pourrait discuter afin d’éviter de passer la soirée toute seule. Ne vivant guère dans les quartiers riches, la jeune femme dût prendre sa voiture pour se rendre aux Champs-Elysées, là où aurait lieu la meilleure soirée pour le 14 juillet. Elle en avait testé d’autres auparavant mais c’était vraiment celle-ci qu’elle préférait et de loin. Alors c’était un peu devenu sa tradition de venir sur les Champs au moment de la fête Nationale. La brunette avait dû se garer assez loin puisqu’il y avait déjà du monde mais ça ne la gênait pas le moins du monde de marcher. Et puis ainsi peut-être que sa voiture n’aurait pas trop de dégâts à cause des alcooliques qui s’amusaient à casser des voitures, leur façon de faire la fête. Elle avait eu du mal à se payer une voiture alors elle y tenait.

Miss Dumange marcha un bon moment avant d’arriver du côté de la buvette. Ça tombait bien, elle avait soif. Elle se dirigea donc vers la buvette et attendit patiemment son tour car il y avait déjà du monde par ici. Tandis qu’elle bougeait sa tête en rythme avec la musique, elle repéra non loin d’elle quelqu’un qu’elle connaissait plus que bien, Samaël. Celui qu’elle considérait comme son frère car ils ont eu une vie similaire et ont connu les mêmes galères dès leur plus jeune âge. Du coup ils s’étaient toujours soutenus et ne se sont jamais lâchés. Elle alla donc le rejoindre, le sourire aux lèvres. « Hey Sam ! » Dit-elle toute pimpante une fois à sa hauteur. « Je suis contente de te voir ! Comment tu vas ? » Lui demanda-t-elle, toujours soucieuse de savoir si la vie était moins chienne avec lui à présent.  

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 28/04/2018
► paroles rapportées : 1
► célébrité : uuu
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 29 Juil - 14:29





Allons ! Enfants de la Patrie ! Le jour de gloire est arrivé contre nous de la tyrannie, l'étendard sanglant est levé ! Entendez-vous dans les campagnes, mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras, égorger vos fils, vos compagnes.


Un casque sur la tête, Allycia terminait de se préparer pour sortir afin d’assister à la fête nationale. Elle avait l’habitude de s’y rendre et savait qu’elle allait sans doute passer un bon moment. Si bien entendu son frère ne la surveillait pas trop. Certes, ils n’avaient pas le même sang mais cela ne faisait pas de différence à ses yeux. Elle restait toujours son éternelle petite sœur et il ne voulait en aucune façon que quelque chose lui arrive. Alors qu’elle venait d’appliquer du gloss sur ses lèvres, elle entendit quelqu’un frapper à sa porte. Tiens quand on pensait au loup, on le voyait souvent arriver se dit-il en voyant le visage de son ainé apparaître dans le bâtant de la porte. « Bientôt terminé ? » Ally’ leva les yeux au ciel et finit par hocher la tête. « Tu ne vas tout de même pas y aller dans cette tenue ? » dit-il en grimaçant en la voyant habiller de cette façon. Serrant les dents et tenant toujours son gloss en main, elle se dirigea vers la porte et lui claqua au nez celle-ci. C’était peut-être son frère mais ses leçons de moral, elle n’en avait que faire. Mais malgré tout, Ally’ le considérait tout de même comme son frère, ses parents avaient recueilli le jeune homme peu de temps avant sa propre naissance alors pour elle, c’était comme s’il était réellement de la famille. Même lorsqu’il avait tendance à être trop protecteur.

Il essayait sans doute de se rattraper. Il ne venait qu’à la maison familiale que pendant les grandes vacances, ayant ses études à l’étranger. Du coup, il voulait passer le maximum de temps avec eux. La jeune femme soupira en l’entendant frapper derrière la porte. « J’arrive ! » dit-il en râlant un peu. Plus par habitude que par réel désir. Allycia se regarda une dernière fois dans le miroir avant de prendre une rapide veste, il avait beau faire encore bon, le froid tomberait sans doute avec la nuit. Elle ouvrit rapidement la porte faisant ainsi sursauter son frère, ce qui l’amusa grandement. Descendant les escaliers, elle vit leur mère les attendre en bas afin de leur donner les dernières recommandations. Ne pas boire d’alcool. Ne pas fumer. Ne pas se droguer et de rentrer aussitôt la fête terminée. Elle leur embrassa la joue avant de les laisser filer. Par chance, Ally’ n’allait pas faire le trajet à pied, merci le frangin qui avait une moto. Rien que pour ça, il mériterait un câlin. Attrapant le casque qu’il lui tendait, elle l’installa correctement sur sa tête avant de l’enfiler puis il démarra, slalomant entre les voitures pour arriver à l’endroit de la fête.

(c) SIAL ; icons sial







►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 22/07/2016
► paroles rapportées : 8
► célébrité : Holland Roden
► nationalité : Française
► métier : Etudiante en médecine
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 29 Juil - 21:15


Fête Nationale
RP commun

J’étais chez mon petit-ami Seth nous attendions après notre acolyte Duncan qui devait venir nous chercher pour qu’on aille se produire sur la scène des Champs-Élysées. Plus le temps passait et plus le stress montait en moi. J’avais peur parce que ce soir on n’allait pas jouer devant un petit nombre de personnes comme d’ordinaire, non ce soir il y aurait probablement foule et j’espérais ne pas me foirer, je ne voulais pas mettre la honte aux deux autres membres du groupe. Je confiais donc à Seth que j’avais un trac monstre. Je sentais ses deux mains se poser sur mes joues afin que je le regarde droit dans les yeux. Il caressa l’une de mes joues et tenta de me rassurer. Je savais qu’il faisait son maximum pour que je ne m’inquiète pas trop mais je sentais tout de même une boule me nouer l’estomac. Je lui fis un petit sourire avant d’hocher la tête. « Tu as raison, on a super bien répété tout ça ! » Après tout c’était la vérité on n’avait pas compté le nombre d’heures pour être certains de tout déchirer ce soir. « Merci. » Dis-je en lui faisant un câlin, reprenant un peu plus confiance, essayant de chasser au loin mes craintes. Je levais le regard vers mon amoureux et riais à ses propos. « Ce serait bête, il faudrait lui trouver un remplaçant après. Et à la dernière minute comme ça, c’est franchement pas gagné… » Dis-je en plaisantant. De plus faudrait-il encore qu’on ait le même feeling qu’on a avec Mister Carter. Pensais-je sans toutefois le dire.

Puis c’était à croire que parler du loup l’avait fait arriver. Ce qui me fit sourire car j’avais toujours le don de provoquer les choses rien qu’en en parlant. Toutefois j’espérais ne pas nous avoir porté le mauvais œil en angoissant et en confiant mes craintes à mon petit-ami. Je riais en entendant Duncan nous dire que c’était la faute du blond s’il était en retard. Je savais pertinemment de qui il voulait parler. « Oh il a mis trop de temps dans la salle de bains ? » Dis-je pour taquiner mon ami. Je me dirigeais vers lui et lui fis la bise. « Ce serait pas de refus, pas vrai Seth ? » Demandais-je au brun pour qu’il confirme mes propos. Tous les trois nous amenâmes donc tous les instruments et le matériel dont on avait besoin dans la voiture de Dun. Une fois tout chargé dans le coffre, je m’installais sur la banquette arrière en compagnie de mon chéri. Je vis Aleksi qui n’avait pas l’air de bonne humeur vu la tête qu’il tirait. « Salut ! » Lui dis-je tout de même afin d’essayer de le dérider un peu. Mais Monsieur bougonnait parce que visiblement on avait mis trop de temps à charger le matériel, je regardais mon petit ami et roulais des yeux pour lui faire comprendre que le demi-frère de Duncan était agaçant. Durant le trajet je préférais ne pas trop parler et regardais donc le paysage défiler tout en répétant mentalement les textes de nos chansons, toujours par peur d’oublier les paroles.

Comme il était encore tôt, par chance on avait réussi à se garer pas trop loin. Plus pratique pour transporter tout notre matériel sur scène. Je regardais le blondinet descendre de la voiture et même s’il n’était pas très sympa je lui dis tout de même. « Bonne soirée Aleksi ! » Peu m’importait s’il me répondait ou non. Je m’attelais à décharger le coffre en compagnie des deux autres membres du groupe.  

©️ EKKINOX





►◄►◄►◄►◄►◄►◄




Tu as été, tu es et tu resteras toujours mon premier amour quoi qu'il arrive...


Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 01/02/2016
► paroles rapportées : 16
► célébrité : t'y bien posey !
► nationalité : française.
► métier : musicien (guitariste)
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 12 Aoû - 14:45

Fête Nationale.
We don't have to be ordinary Make your best mistakes 'Cause we don't have the time to be sorry So baby be the the life of the party. ••• Seth avait vraiment du mal à cacher son angoisse et le fait que Duncan n’arrivait pas, l’inquiétait encore plus. Il espérait que rien de grave de lui soit arrivé. Ou alors il avait simplement changé d’avis et les deux amoureux allaient devoir se débrouiller tout seul. D’une part pour emmener leur matériel et de l’autre, un trio qui se retrouvait en duo n’était jamais bon. Chacune des trois personnes dans ce groupe avait une tâche bien précise à faire. Cependant, Seth ne voulait guère montrer son inquiétude à sa petite amie alors il se devait de la rassurer. Croisant les doigts pour que celui puisse fonctionner aussi sur lui par la même occasion. « Oui, tu vas voir, on va tout déchirer ! » dit-il avec un grand sourire. Ils n’avaient joué que pour des groupes limités de personnes. Là sur les champs, il n’osait même pas imaginer la foule. Et si jamais, ils n’aimaient pas ? Rien que d’y penser, il en avait mal au ventre. Si ça continuait, il allait se mettre à courir aux toilettes afin de vomir. « De rien. Je ne fais qu’être le super petit ami que je suis déjà. » dit-il avec un petit sourire en lui embrassant le bout du nez. Même si tout était contre eux, lui ne pourrait jamais la laisser filer. Impossible. Il la serra doucement dans ses bras avant de se mettre à rire. « Ouais, comme quoi il nous est utile celui-ci.. » Il pouffa avant d’ajouter. « Mais j’espère qu’il n’a pas eu de souci, ce n’est pas son genre d’être en retard. Encore moins pour un concert de la sorte. »

Finalement, al sonnerie se fit entendre et derrière se trouvait un Duncan qui leur annonça que c’était la faute de son demi-frère. Seth se contenta de lever les yeux au ciel. « Ouais, j’aurais bien besoin de tes muscles. » lui répondit-il lorsqu’il lui proposa son aide afin de charger leurs affaires. Bien entendu, le blond était resté dans la voiture. Même pas, il aurait bougé ses fesses pour les aider. Les écrivains étaient décidément de drôles de personnes. Une fois que tout fut installé dans le coffre de la voiture, ils grimpèrent à l’arrière et Seth leva les yeux au plafond lorsque le blond ne répondit même pas à sa petite amie. A quoi bon lui parler alors ? Qu’il continue à bougonner dans son coin. De toute façon, il fallait qu’il se prépare mentalement à ce qui allait se passer. Seth regarda le paysage défiler et finalement, ils arrivèrent enfin au point de rendez-vous. « On y est. » Rien que de voir la scène au loin le fit sourire. Il allait vraiment poser les pieds dessus, un mélange d’angoisse et d’excitation parcourait son corps.

Seth commença alors à sortir les objets du coffre puis se tournant vers Duncan lui demanda : « Alors pas trop stressé ? » dit-il en déposant sa guitare près de lui. Il entendant Sarah parler à Aleksi ou du moins être poli avec et comme par hasard, un silence lui répondit. « Toujours aussi agréable celui-là. Tu fais comment pour le supporter, sérieux ? »

©️ 2981 12289 0





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    ♥️ seth && sarah
    LAISSEZ NOUS VIVRE, AU MOINS L'INSTANT PRÉSENT. LAISSEZ NOUS VIVRE,AU MOINS UN RÊVE AVANT. ON NE DEMANDE PAS D'AVOIR L'ÉTERNITÉ NI MÊME LA LIBERTÉ. MAIS SEULEMENT S'AIMER. roller coaster
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Informations
    ► à Paris depuis ? : 05/12/2015
    ► paroles rapportées : 37
    ► célébrité : Dylan O'Brien
    ► nationalité : Franco-Écossais aux origines Américaines
    ► métier : Batteur (musicien)
    me contacter
    Voir le profil de l'utilisateur
    Revenir en haut Aller en bas
    MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 12 Aoû - 16:56


    Fête Nationale
    RP commun

    Comme par hasard le jeune Carter devait servir de chauffeur au fils de sa belle-mère. Comme s’il ne le voyait déjà pas assez à la maison. Ce n’était pas tellement le fait de le voir qui le dérangeait, mais plutôt le fait que le blond était toujours de mauvaise humeur en sa présence. C’était à savoir qui blesserait le plus l’autre. Et malgré que le brun faisait le fier et le fort, il fallait bien avouer que très souvent les propos de l’autre garçon le blessaient. Tout ça parce qu’il avait eu le malheur de développer des sentiments pour lui. Fut un temps il pensait que le blondinet ressentait la même chose mais à présent il était paumé et ne savait plus quoi penser de tout ceci. Après tout il s’était peut-être fait des films.

    Après un certain temps qui lui avait paru assez long, Alek grimpa enfin dans sa voiture, à l’avant comme il le lui avait indiqué. Évidemment le brun pressé n’avait pas tardé à démarrer tout en demandant à l’autre jeune homme de ne pas lui mettre la honte devant ses amis. Après tout il connaissait son caractère… Il roula des yeux à la réplique du petit blond. « Commences pas… J’ai pas le temps ni l’envie de me battre avec toi ! » C’est vrai quoi ça commençait sérieusement à le fatiguer de jouer à ce petit jeu avec lui. Du coup il préférait ne pas répondre à la saloperie qu’il lui avait dite, préférant jouer la carte de l’ignorance.

    Le trajet se passa quasiment dans le silence le plus total jusqu’à ce qu’Aleksi pose une question à Duncan. Celui-ci souleva ses épaules. « Si tu veux revenir avec moi tu peux. Et si t’as envie de faire autrement ben fais-le. » Après tout si Alek avait envie de rentrer avant ou après lui, il faudrait qu’il se débrouille effectivement. Parce que Dun n’avait pas envie de se prendre la tête à se fixer un horaire pour rentrer à la maison, il ferait selon son envie.

    Quelques minutes plus tard ils arrivèrent enfin devant chez Seth et le brun se dépêcha d’aller rejoindre ses amis et de s’excuser pour le retard. Il se fit un peu chambrer par la rouquine mais ne lui en voulait pas. Il proposa son aide pour emmener leur matériel dans le coffre et souria aux propos de l’autre brun. « Ça marche allons-y ! » Dit-il en les aidant à emmener tout jusqu’au coffre de sa voiture. Il laissa le couple s’installer à l’arrière, puis une fois qu’il eut bouclé sa ceinture il emmena toute la petite troupe jusqu’aux Champs-Élysées. Personne n’avait pris la peine de parler durant le trajet. C’était peut-être mieux ainsi, surtout avec Alek dans les parages. Ils avaient eu la chance de pouvoir se garer non loin de la scène, bien pratique pour transporter leur matériel. Duncan coupa le moteur et descendit directement pour aller ouvrir son coffre et commencer à décharger tout. Il ne se préoccupait aucunement du fils de sa belle-mère. Celui-ci faisait ce qu’il voulait après tout. Et du moment qu’il ne lui cherchait pas des noises, ça lui convenait totalement. Tout en déchargeant sa batterie il répondit à Seth. « Si forcément ! Ça va nous changer de d’habitude ! » Oui il avait le trac mais logiquement il connaissait par cœur ce qu’il avait à faire et donc se dit que ça devrait aller. « Et vous ? » Demanda-t-il en retournant la question que son ami lui avait posée. Tandis qu’il fermait le coffre il haussa des épaules à ce que lui demandait Seth. « Pas le choix, faut bien que je le supporte vu que mon père s’est entiché de sa mère… » Il verrouilla sa voiture puis commença à emmener le matériel jusqu’à la scène puisqu’ils étaient les premiers à passer. Les trois compères firent plusieurs allers-retours et installèrent tout sur la scène, sous les yeux de personnes qui semblaient attendre le début du concert. Ils firent donc au plus vite afin de ne pas faire trop attendre le public. Et puis plus vite ils auraient fait leur show, plus vite ils pourraient profiter du reste de la soirée comme les autres Français présents ce soir.

    Une fois fin prêts ils commencèrent donc à se produire sur scène après que Miss Girard les ait présentés au public. Ils débutèrent évidemment leur show par une reprise. Sarah commença donc à chanter sur la chanson Numb de Linkin Park afin de rendre hommage au chanteur de ce groupe qui était décédé. Pour le trio, c’était un bon moyen de se faire connaître en montrant ce qu’ils savaient faire sur des morceaux connus de la plupart des gens. Puis à la fin de leur représentation ils présenteraient une ou deux de leurs compositions personnelles afin de montrer leur style.

    ©️ EKKINOX





    ►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    Dun'-Alek'

    Tu es le seul qui peut me faire mal à ce point... Même la douleur physique fait moins mal que celle que tu infliges à mon coeur.

      by Wiise


    Code dialogues:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Informations
    ► à Paris depuis ? : 05/12/2015
    ► paroles rapportées : 40
    ► célébrité : thomas brodie-sangster
    ► nationalité : française
    ► métier : écrivain qui commence peu à peu à se faire connaître
    me contacter
    Voir le profil de l'utilisateur
    Revenir en haut Aller en bas
    MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   Dim 12 Aoû - 17:42


    rp commun ◮ fête bationale.
    Franchement, Aleksi ne comprenait pas pourquoi sa mère cherchait à les faire se réconcilier alors que ce qu’il cherchait, c’était justement de s’éloigner le plus possible de lui. A croire qu’elle souhaitait réellement que les deux familles vivent dans un monde Bisounours. Sa grossesse ne devait pas l’aider et le jeune blond n’osait jamais lui refuser quelque chose alors qu’il voyait son ventre arrondi. La vie d’Alek’ avait beaucoup changé, trop vite sans doute. Balayé par une pseudo famille qui était plus que dépareillée. Il ne savait pas s’il était heureux ou non. Peut-être devrait-il tout simplement se chercher un petit appartement en ville, dont le loyer ne serait pas trop cher. Il avait beau avoir vendu quelques livres, l’argent qu’il avait empoché était sur un compte en attente de servir. Enfin, ce n’était pas le moment de penser à un futur déménagement. Il devait se rendre aux feux d’artifice et il ne perdit guère de temps à s’installer dans la voiture. S’attachant, il remarqua que Duncan démarrait presque aussitôt. Un pressé de la vie celui-ci se dit-il en levant les yeux au plafond. « Oh pardon. » dit-il pas désolé du tout comme le montrait son sourire. « Tu m’as l’air bien sur les nerfs, stressé de jouer devant un public. T’en fais pas, les gens ne filmeront que si c’est nul. » Aleksi n’était pas fier d’agir de cette façon, il pouvait parfaitement comprendre le brun dans l’état actuel des choses. C’était sans doute un peu effrayant de se retrouver face à un public en attente de jugement. Lui en aurait surement mal au ventre.

    Alek se contenta de secouer les épaules avant de prendre la parole. « Je verrais si je rencontre quelqu’un là-bas qui pourra me ramener. » Il espérait tout de même que si jamais il ne trouvait personne, que Duncan viendrait le chercher. Au pire, il pourrait alors se plaindre à sa mère et ce ferait passé pour l’adorable petite victime. Encore un bon moment pour se faire détester du jeune brun. Alek’ regarda les différentes ruelles défiler devant ses yeux avant que Duncan ne s’arrête devant ce qui devait être la maison de Seth. Il vit alors le trio sortir avec des affaires en main. Hors de question qu’il leur donne un coup de main. D’une part, cela signifierait qu’il accordait un peu d’importance à ce groupe et de l’autre, vu son physique, il serait une aide plutôt nulle. Il entendit vaguement la rousse le saluer et il se contenta de secouer la tête avant de regarder de nouveau les alentours, ses doigts tapant sur son genou. Il avait plutôt hâte d’arriver et de fausser compagnie au trio. Être dans la même voiture que Duncan était une réelle torture pour lui. Le voyage lui sembla moins long et il ne perdit guère de temps à descendre de la voiture. Bonne soirée Aleksi. Le jeune blond roula des yeux et fit un geste de la main, d’un air un peu absent. Il les quitta sans jeter un regard à Duncan, de toute façon que pourrait-il bien lui dire ? Le blond se mit alors en quête d’un stand de boisson et par chance, il y en avait un tout près de la scène. Alors que le vendeur lui tendait sa boisson, un petit sourire aux lèvres, la musique commença à se faire entendre. Alek snoba alors complètement ce pauvre vendeur qui pensait avoir une chance et posa son regard sur les trois musiciens. Et en particulier sur un brun. Son cœur battait fortement dans sa poitrine, il ne put s’empêcher de sourire en le voyant élancer dans sa musique. Comme si plus rien d’autres ne comptaient. Il applaudit à chaque fin de chanson. Peut-être que dans une autre vie, il serait allé le féliciter après son concert. Et peut-être il aurait essayé d’avoir une chance avec ce batteur. Chienne de vie. Il secoua la tête et demanda un serveur quelque chose de plus fort. Il allait en avoir besoin.
    ©️clever love.





    ►◄►◄►◄►◄►◄►◄

      love me like you do
      When you love someone, it's not for a second or a minute. It's forever. △ some things never end and some things never die. i'll take the wind for company, because you and me will never be one. (c)endlesslove
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé
    Informations
    me contacter

    Revenir en haut Aller en bas
    MessageSujet: Re: Fête Nationale - RP commun   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Fête Nationale - RP commun

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    memories in the city :: BIENVENUE A PARIS :: 6ème arrondissement au 10ème :: Avenue des Champs-Élysées-