Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  i feel numb most of the time. (dylmas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 09/02/2018
► paroles rapportées : 7
► célébrité : dylan fucking perfect o'brien
► nationalité : américaine.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: i feel numb most of the time. (dylmas)   Sam 10 Fév - 0:03



i feel numb most of the time
we don't have to fall in love tonight, baby take your time. so many things that i might do, everything you want to. for one night only give me company, just let me hold you. don't be afraid of what happens when you leave, cause i got you. forget what i told you, i'm in love tonight.
Être en tournée promotionnelle était quelque peu éreintant, Dylan devait bien le reconnaître. Après tout, il enchaînait avec ses co-stars, les interviews et même si cela lui faisait toujours chaud au cœur de voir leurs fans, il ne pensait qu’à une chose pour le moment. Rentrer dans sa chambre d’hôtel et se laisser tomber comme un éléphant dans son lit. Sans compter qu’il y avait le décalage horaire, c’était encore pire. Mais pour l’instant, ce beau projet de détente n’était pas encore faisable. Saluant la foule venue nombreuse pour cette avant première, il signa quelque autographes en vitesse. Ce n’était pas parce que monsieur était fatigué qu’il allait se comporter comme un idiot. Ce n’était de toute façon pas son genre. Il répondait toujours par un sourire à une demande, après tout c’était grâce à ce petit monde ici présent, qu’il exerçait un métier qui lui plaisait. Tirant la langue pendant un selfie, il se mit doucement à rire avant qu’un garde du corps ne lui rappelle qu’il était temps d’y aller. Envoyant un baiser par la main, il alla s’installer dans la voiture où se trouvait Thomas ainsi que Ki Hong. Le trio avait été de nouveau réuni pour cette cession et c’était toujours un plaisir de se retrouver en leur compagnie. Cela allait sans doute lui manquer quand tout cela sera terminé. Certes, ils n’allaient sans doute pas perdre contact mais ce serait différent. Enfin presque. Après tout, la petite tête blonde en face de lui partageait son appartement. « Ils étaient en forme, j’ai bien cru qu’on n’allait jamais pouvoir les quitter. » dit-il avec un grand sourire.

Dylan s’étira, redressant par la même occasion légèrement son haut. Il avait bien du mal à résister à l’envie de bailler. Il appuya sa tête contre la vitre, regardant le paysage défiler devant ses yeux. Avant qu’un bruit ne se fasse entendre. Son estomac. « Oups, je crois que j’ai un peu faim. » Un peu, c’était un euphémisme. Il faut dire qu’il n’avait pas mangé depuis ce midi et que désormais, il faisait déjà nuit. Pour quelqu’un comme lui qui ne cessait de grignoter, c’était un drame. « Ça vous dis qu’on mange à l’hôtel ? Flemme de sortir ce soir. » Un rire s’échappa de ses lèvres avant que Ki Hong annonce qu’il ne pourrait pas être présent. Celui-ci étant marié, il s’était mis d’accord avec sa femme pour qu’ils se téléphonent. Hochant la tête, son regard se posa alors sur Thomas et avec un petit sourire, et un léger coup de pied – rassemblement plus à un frôlement qu’à un vrai coup, il prit la parole. « Bon, et bien ce sera juste toi et moi dans ce cas. » Dylan lui fit un léger clin d’œil avant que la voiture ne se gare devant leur hôtel. Il ne savait pas pourquoi il agissait comme ça avec Thomas, c’était un ami. Sans doute un meilleur ami mais quand il était en sa présence, il ne pouvait pas résister à l’envie d’être à son contact. Drôlement perturbant. Surement l’effet de la fatigue se dit-il alors qu’ils disaient au revoir à Ki Hong.

Une fois devant leurs couloirs, il se tourna vers le petit blondinet. « On se dit dans quinze minutes ? » Le temps de prendre une douche et de se changer. Quoi que connaissant Dylan, il serait encore en retard mais il préférait ne rien dire. Puis, après un dernier regard, il rentra dans sa chambre, se débarrassant en vitesse de sa veste qu’il jeta sur son lit. Il avait grand besoin d’une douche et celle-ci dura un peu plus longtemps que prévu. Ce fut lorsqu’il entendit la voix de Thomas sans sa chambre qu’il se rendit compte qu’il avait un peu trop profité de la chaleur de l’eau. « J’arriiiive. » dit-il en éteignant tout. Dylan enroula en vitesse une serviette autour de sa taille avant de sortir de la salle de bain. « Désolé, je suis en retard. » dit-il en laissant échapper un rire, les cheveux encore humides.

code by bat'phanie





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    ✰ CHASING THE SUN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 10/02/2018
► paroles rapportées : 6
► célébrité : TBS
► nationalité : British aux origines Ecossaises
► métier : acteur/musicien/doubleur voix.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Sam 10 Fév - 17:51


I feel numb most of the time
Dylmas

La tournée promotionnelle du Remède Mortel avait débuté et aujourd’hui Thomas, Dylan et Ki Hong se retrouvaient en Asie. Ils voyageaient pas mal ces temps-ci afin de promouvoir le troisième volet de la saga Labyrinthe. C’était toujours aussi émouvant de voir autant de monde les accueillir lors des avant-premières. Thomas avait un peu de mal avec ça, le fait de voir les gens aussi euphoriques de les voir, les applaudissements. Ce n’était pas désagréable, juste qu’il avait du mal à s’habituer à la célébrité. Et ce même si ça faisait maintenant 17 ans qu'il était dans le métier. Il ne s’habituerait probablement jamais à cela. Néanmoins ça faisait chaud au cœur de voir tout l’amour du public à chaque fois. Jamais le jeune Britannique n’avait eu de commentaire négatif de la part des gens qui venaient l’aborder dans la rue. C’était déjà ça. Il n’était pas aussi connu que son collègue Dylan mais au moins il n’avait jamais eu de rencontre désagréable. Et puis mine de rien il avait quand même des personnes qui le reconnaissaient dans la rue. Cependant il ne se plaignait pas du fait de pouvoir faire ses courses tranquillement la majeure partie du temps.

Tout comme ses collègues le blondinet signa quelques autographes et prit la pose aux côtés de quelques fans. Certes ils n’arrivaient pas vraiment à communiquer avec des mots puisque le petit blond ne savait pas parler le Chinois mais par des gestes ils arrivaient à se comprendre. À un moment il ne put s’empêcher de rire en voyant Dylan tirer la langue pour un cliché. Ce moment de rigolade fut interrompu par le service de sécurité qui leur demandait de monter en voiture. Le jeune Sangster n’aimait pas trop ce moment où il devait partir sans avoir pu offrir le privilège à tous ses fans d’avoir la chance de lui parler et repartir avec un souvenir de lui. Toutefois Thomas s’excusa d’un geste de la main et fit au revoir à la foule. Il fut arrivé en second dans la voiture, après Ki Hong qui était déjà installé. Ils furent vite rejoints par le troisième acolyte. « J’avoue, ça me fait de la peine quand même de ne pas pouvoir offrir un autographe et une photo à tous… » Lâcha songeur le jeune homme. S’il avait vraiment offert à tous leurs fans ce qu’ils voulaient ils seraient encore là probablement pour plusieurs heures.

Le silence régnait en maître dans la voiture. Tout le monde devait être K.O. à cause du décalage horaire et du trajet en avion. Seulement un bruit se fit entendre. Thomas jeta un regard en coin à Dylan et éclata de rire. Effectivement l’estomac du brun avait manifesté son mécontentement. « Un peu ? T’es un vrai estomac sur pattes ! » Et ça c’était peu de le dire quand on voyait la quantité de nourriture qu’il pouvait ingurgiter chaque jour. Tandis que le jeune O’Brien proposait de manger à l’hôtel, le premier à répondre fut l’Asiatique. Ce dernier ne pouvait guère se joindre à eux car il devait appeler sa femme. Thomas quant à lui secoua les épaules. « Je n’y vois aucune objection pour ma part ! » L’Anglais senti le petit coup de pied de Dylan et sourit à son tour en écoutant ce qu’il venait de dire. Il ne répondit toutefois rien. *Avec plaisir.* Se contenta-t-il de penser. Certes c’était bête que leur collègue et ami ne puisse se joindre à eux mais ça ne le dérangeait absolument pas de se retrouver en tête à tête avec Dylan. Au contraire…

Une fois arrivés sur le parking de l’hôtel, les deux amis dirent au revoir à Ki Hong car ils ne le reverraient sûrement pas de la soirée vu le temps qu’il allait passer au téléphone avec son épouse. Arrivés à l’étage où ils dormaient, l’Américain se stoppa et demanda à son ami s’ils pouvaient se retrouver quinze minutes plus tard. « Ça marche ! À toute ! » Répondit Thomas tandis qu’il se dirigeait dans sa chambre, juste en face de celle de Dylan. Le petit blond entra à l'intérieur et ferma sa porte à clé. Il fouilla dans sa valise pour trouver une tenue de rechange. Une fois celle-ci trouvée il se rendit dans la salle de bains. Il posa ses vêtements propres dans un coin. Il se déshabilla et laissa ses habits sales au sol et enfin entra dans la cabine de douche. Il prit le temps de prendre sa douche bien qu’au fond ça n’avait pas duré tellement longtemps non plus. Après ça il s’était séché et avait enfilé sa tenue propre puis s’était passé un coup de peigne dans sa chevelure encore humide. Le jeune homme attrapa son linge sale qu’il rangea dans un sac plastique qu’il avait trouvé dans sa valise. Il enfila ensuite ses chaussures et vérifia sa montre. Il était déjà temps pour lui d’aller rejoindre son ami.

Le jeune Sangster sortit donc de sa chambre et ferma la porte à clé puis il traversa le couloir. Il toqua mais n’eut aucune réponse. Il hésita mais entra tout de même après quelques instants. Il regarda dans la chambre mais ne vit pas son ami. Celui-ci devait encore être sous la douche. « Dylaaaaaaan ! C’est moi ! Je suis là ! » Avait dit assez fort le blondinet afin que le brun sache qu’il était arrivé. Thomas s’installa à la fenêtre où il pouvait admirer les lumières de la ville. Il souria en entendant son ami lui dire qu’il arrivait. Au moins il avait entendu qu’il était là, c’était déjà ça. À peine quelques instants plus tard le petit blond entendit du bruit suivi de la voix de l’autre garçon. Il se retourna donc et put voir Dylan en serviette. Thomas se mordilla la lèvre, un brin gêné. « Je vois ça ouais… » Il s’arrêta quelques secondes avant d’ajouter. « C’est pas grave, j’aurais dû te laisser un peu plus de temps te connaissant… » Avait dit le jeune homme avec un petit rire nerveux. Il passa sa main dans ses cheveux comme pour se donner un peu de contenance. « Si tu veux je peux retourner un peu dans ma chambre et tu viendras me chercher quand tu seras prêt. » Après tout il trouverait bien de quoi s’occuper sur son téléphone en attendant.
Janvier 2018
⇜ code by bat'phanie ⇝






►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Dylmas  
Et si un jour cette alchimie entre nous ne faisait qu'encore plus s'accentuer en franchissant un cap supérieur ? (c)lazare.


Code dialogues:
 


Dernière édition par Thomas Brodie-Sangster le Sam 10 Fév - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 09/02/2018
► paroles rapportées : 7
► célébrité : dylan fucking perfect o'brien
► nationalité : américaine.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Sam 10 Fév - 17:58



i feel numb most of the time
we don't have to fall in love tonight, baby take your time. so many things that i might do, everything you want to. for one night only give me company, just let me hold you. don't be afraid of what happens when you leave, cause i got you. forget what i told you, i'm in love tonight.
L’Asie. Dylan comptait bien en profiter au maximum, ce n’était guère souvent qu’il pouvait mettre les pieds sur ce continent. Néanmoins, ce n’était guère pour jouer les touristes qu’il se trouvait ici malheureusement. Il était là pour présenter le dernier volet de la saga et il allait ainsi dire adieu à ce personnage. Cela lui manquera sans aucun doute, il s’était attaché à ce petit Thomas ainsi qu’aux membres du cast. Mais après tout, c’était ce qui arrivait à la plupart des acteurs. Il incarnait un rôle et il lui disait adieu par la suite. Pour Dylan, il ne pouvait s’empêcher de ressentir un léger pincement au cœur. Après tout, après avoir dis adieu récemment à Stiles, c’était au tour de Thomas de le quitter. A croire qu’il allait commencer une nouvelle vie. De toute façon, ce n’était pas comme si Dylan avait une vie privée. Il était célibataire et ne comptait pas vraiment se caser. Après sa rupture avec la jeune blonde, il préférait prendre son temps. Et c’était sans doute une des raisons qui l’encourageait à se consacrer à son travail. Au moins, il n’aurait plus de compte à rendre et le jeune homme pouvait accepter de partir pendant plusieurs mois sans craindre quelque chose. D’ailleurs, c’était bien pour ça qu’il était actuellement présent pour la promotion. Lors du volet précédent, il ne s’était rendu que dans différentes villes d’Amérique alors aujourd’hui, il en profitait. Puis, il était en compagnie de ses meilleurs amis. De quoi bien aimer le voyage.

Et encore plus lorsqu’ils y avaient la présence des fans. Ils étaient venus nombreux et ce fut avec difficulté qu’il leur annonça qu’ils devaient vraiment partir. S’il les écoutait, nul doute que demain, Dylan serait encore entrain de signer des autographes et prendre des photos. « On ne peut pas satisfaire tout le monde malheureusement, même s’ils ont fais le déplacement pour nous voir. Je suppose que même un sourire de notre part ne peut que leur faire plaisir puis, à mon avis, ils ont du prendre des tas de photos. J’ai cru devenir aveugle avec tous ces flashs. » dit-il avant de laissant échapper un rire. Le jeune homme serait bien curieux de savoir à quoi pouvait bien ressembler les différents clichés pris pendant la soirée. Les fans pouvaient être parfois de vrais paparazzis quand ils le voulaient mais au moins, ils ne posaient pas de questions gênantes comme les journalistes. Cela avait le don de le mettre à l’aise même s’il faisait de son mieux pour tout prendre à la rigolade. Cependant, en plus de la fatigue qui pointait doucement le bout de son nez, son ventre se fit entendre. Ce qui bien entendu le fit rire – il ne lui fallait pas grand-chose de toute manière. « Pas de ma faute, je suis en pleine croissance, j’ai besoin de manger. » Bon, d’accord c’était une excuse vraiment bidon mais ce n’était pas de sa faute s’il passait son temps à grignoter. Par chance, il ne prenait pas un gramme sinon il serait obligé de fréquenter plus souvent la salle de sport. « T’avais pas le choix de toute façon. » dit-il en lui tirant la langue avant que son regard ne se pose sur la vitre. Les différents paysages défilaient même si avec la nuit qui tombait, ce n’était guère évident d’apercevoir la moindre chose. Hormis les phares d’autres voitures. Il avait pensé pouvoir diner en compagnie de ces deux idiots mais monsieur étant marié, voilà qu’il négligeait ses deux amis. Mais Dylan n’allait pas s’en plaindre. L’Asiatique était heureux en amour et le jeune homme trouvait les deux jeunes mariés bien assortis.

Quittant Thomas pour aller prendre une douche bien méritée, il ne vit pas le temps passé. Et ce fut uniquement en serviette qu’il débarqua dans la chambre. « Héééé, je ne suis pas si souvent en retard. » Dylan fit semblant de bouder avant de secouer les épaules. « Nan, t’en fais pas, je n’en ai pas pour longtemps à me préparer. » Le jeune homme se passa une main dans ses cheveux encore mouillé, il devait bien reconnaître qu’il avait un peu la flemme de descendre au restaurant de l’hôtel. Même si c’était pour manger. « Sinon on peut faire appel au Room Service et on se fait un plateau repas spécial télé ? » Et ainsi, cela ne lui permettrait de se mettre juste à l'aise niveau vêtement. Dylan n'avait pas honte de son corps et il pouvait très bien se promener juste en boxer sans qu'il n'en soit gêné. En attendant que le jeune blondinet lui réponde, Dylan se dirigea vers sa valise, l’ouvrant afin de trouver des affaires. Il avait toujours eu un sens du rangement bien à lui mais au moins, il s’y retrouvait facilement. Même si cela avait déclenché de nombreuses disputes entre son ancienne petite amie et lui. Pas de sa faute s’il était un peu bordélique. Dès qu’il se mettait à ranger, il ne retrouvait plus rien alors il avait abandonné cette action. « J’avais oublié à quel point promouvoir un film était épuisant. Mais ça me fait drôle de me dire que c’est notre dernière fois. » dit-il en se mordillant la lèvre.


code by bat'phanie





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    ✰ CHASING THE SUN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 10/02/2018
► paroles rapportées : 6
► célébrité : TBS
► nationalité : British aux origines Ecossaises
► métier : acteur/musicien/doubleur voix.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Sam 10 Fév - 17:59


I feel numb most of the time
Dylmas

Thomas était triste pour les fans qui n’avaient pas pu avoir ce qu’ils désiraient. Néanmoins il était assez d’accord avec ce que le brun venait de dire. Il ne doutait pas du fait qu’ils devaient être heureux de les avoir vus. Et puis comme l’avait si bien dit Dylan, ils les avaient mitraillés de photos. Toto pour essayer de ne pas trop rire se mordilla la lèvre. « Tu m’étonnes, je vois encore des ronds blancs devant mes yeux. » Les flashs c’était certainement ce qu’il y avait de plus terrible quand on vous prenait en photo. « Et t’as pas tort sur le fait qu’ils avaient l’air heureux mais c’est quand même triste. » On n’enlèverait pas au jeune Sangster qu’il aurait vraiment aimé pouvoir offrir la même faveur à tout le monde.

Tout le monde était silencieux dans la voiture, sauf le ventre de Mister O’Brien qui avait décidé de se faire entendre, provoquant ainsi les rires des passagers. Le blondinet avait taquiné son collègue au sujet de la nourriture. Il leva les yeux au ciel en entendant la réponse de son ami. « En pleine croissance, mais bien sûr… » Apparemment Dylan devait se voir encore comme un enfant ou un adolescent. Ceci dit ça n’étonnerait guère le blondinet vu le comportement enfantin du brun. Ce qui était terrible c’est que quand il s’y mettait, il entraînait ses amis à agir de la sorte. Surtout quand il s’agissait de rendre fous les gens durant les interviews ou shootings. D’ailleurs en parlant de nourriture, Dylan proposa à ses amis de dîner à l’hôtel. Seul Thomas avait répondu présent. Ce à quoi O’Brien avait dit qu’il n’avait pas le choix. Bien évidemment que le blondinet n’aurait pas refusé mais rien que pour embêter son ami il fronça les sourcils en lui disant. « Que tu crois… Si j’ai envie de te laisser en plan je le ferai ! » Que de mensonges… Il serait bien incapable de lui faire un plan pareil. D’une part parce que ce n’était pas dans son caractère mais encore plus parce qu’il s’agissait de Dydy tout simplement. Le silence fut de nouveau de retour dans la voiture. Dylan était occupé à regarder le paysage apparemment. Quant à Thomas, lui il matait discrètement Dylan et jetait tantôt un œil vers leur collègue ou encore le chauffeur. Parfois il regardait aussi les lumières de la ville. Après tout à cette heure-ci il n’y avait que ça à voir. Néanmoins c’était tout de même magnifique.

Une fois arrivés à l’hôtel, les amis se séparèrent. Ki partit dans sa chambre passer la soirée au téléphone avec sa femme. Quant aux deux autres ils prenaient une simple douche avant de se retrouver ensuite dans la chambre de l’Américain. D’ailleurs ce dernier était à la bourre contrairement à son collègue British. Le petit blond fut gêné de voir Dylan apparaître en serviette devant lui. Mais bon Dieu ce qu’il le trouvait sexy comme ça avec ses cheveux encore mouillés. Il essayait tant bien que mal de chasser ses pensées loin de son crâne en se concentrant sur la voix de Dylan. Il ria en voyant ce dernier râler et bouder. Thomas fit un signe de bouche qui montrait bien qu’il n’était pas d’accord avec l’autre garçon. « Juste les trois quarts du temps… » Et oui on ne pouvait pas dire que le jeune O’Brien était quelqu’un de ponctuel. Quelque peu gêné le petit blond avait proposé de repasser plus tard pour laisser le temps à Dylan de finir de se préparer mais ce dernier avait refusé. *Mince.* Pensa Thomas qui comptait là-dessus pour se soustraire de cette merveilleuse vue qu’il avait devant lui. Il allait devoir résister et surtout détourner le regard s’il ne voulait pas paraître suspect aux yeux du brun. « Ok comme tu veux. » Répondit le plus simplement du monde le jeune Anglais. Discrètement le blond se mordilla la lèvre en voyant son interlocuteur se passer la main dans les cheveux. À la proposition du brun Tommy hocha positivement de la tête. « Ouais ça me convient tout à fait. » Répondit-il en souriant. Après tout lui aussi était crevé et ne pensait qu’à se poser un peu au calme. Donc une soirée TV était la bienvenue.

Dylan avait le don d’affoler les hormones de son ami en se baladant en serviette sous ses yeux. Et le voir penché au-dessus de sa valise avec ses fesses en plein dans le champ de vision de Thomas n’arrangeait rien puisque ce dernier les imaginait déjà sans serviette. À croire que la fatigue n’aidait pas beaucoup le cerveau du blondinet à rester clair. Se ressaisissant le jeune Sangster décida de se tourner plutôt que de se faire griller à mater purement et simplement. Il attrapa même son téléphone faisant mine de chercher quelque chose dessus. Il leva finalement le nez de son téléphone et se tourna vers Dylan en entendant sa voix. « Hum j’avoue ça me manquera à moi aussi… » Heureusement ces deux-là resteraient en contact puisqu’ils étaient à présent colocataires. Néanmoins c’est vrai que l’ambiance du tournage de The Maze Runner lui manquerait. Sans compter qu’il espérait pouvoir à nouveau tourner avec Dylan puisqu’ils ont une belle complicité devant la caméra. D’ailleurs c’était bien pour ça qu’ils avaient été récompensés aux Teen Choice Awards il y a deux ans pour la meilleure alchimie. Le jeune homme se sentait tout à coup nostalgique.
Janvier 2018
⇜ code by bat'phanie ⇝





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Dylmas  
Et si un jour cette alchimie entre nous ne faisait qu'encore plus s'accentuer en franchissant un cap supérieur ? (c)lazare.


Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 09/02/2018
► paroles rapportées : 7
► célébrité : dylan fucking perfect o'brien
► nationalité : américaine.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Dim 11 Fév - 14:12



i feel numb most of the time
we don't have to fall in love tonight, baby take your time. so many things that i might do, everything you want to. for one night only give me company, just let me hold you. don't be afraid of what happens when you leave, cause i got you. forget what i told you, i'm in love tonight.
Dylan faisait son possible pour être le plus souriant et de signer le maximum d’autographes. Après tout, il savait que certains fans les attendaient depuis le matin même dans le froid et il serait déçu de lui-même s’il ne prenait pas le temps pour les remercier. Néanmoins, il ne pouvait en aucune façon le faire pour tous, ils avaient un planning assez chargé et on ne leur laisser que quelques minutes pour signer et prendre des photos. C’était la dure loi de la promotion, sans compter les nombreuses interviews qu’ils subissaient. Principalement toujours les mêmes questions et c’était d’ailleurs pour ça qu’il plaisantait toujours. Certains journalistes faisaient la tête lorsqu’ils les voyaient rire mais d’autres partageaient leurs éclats et c’était dans ces cas là où il prenait plus de temps pour répondre à leurs demandes. Les coincés, ce n’était pas pour lui. « Pauvre chou, la prochaine fois, sors avec des lunettes de soleils, ça te protégera. » dit-il en riant. Il se passa une main dans les cheveux et se contenta de secouer les épaules. « Je m’en doute, oui mais tu ne devrais pas te casser la tête. On a fais de notre mieux pour voir le maximum de personnes, ils nous ont vu de loin, c’est déjà pas si mal non ? Après tout, certains n’ont pas la chance de pouvoir être ici et doivent maudire ceux qui ont eu leurs billets. » Les places s’étaient vendues très rapidement, à sa plus grande surprise mais il faut dire que le troisième volet était de loin le plus attendu de la saga.

La faim se manifesta par la suite, toujours avec Dylan d’ailleurs. Un ventre sur pied. « Et ouais, qu’est ce que tu crois ? Il faut bien manger pour entretenir ce corps d’Apollon. » dit-il en bombant le torse. Le jeune homme n’était pas le plus musclé au monde, néanmoins le fait d’avoir subi un entrainement pour un tournage lui avait fais du bien. Il n’était plus ce petit garçon chétif qu’on avait pu apercevoir lors de la première saison de Teen Wolf. Lui qui pensait diner en tête à tête avec les deux autres garçons, il se trompait lourdement. Ki ne pouvait pas. Sa femme l’attendait et nul doute qu’ils passeraient un moment au téléphone. Il ne pouvait que le comprendre, c’était toujours difficile d’avoir sa moitié à l’autre bout du pays. Surtout que Ki était un jeune marié alors l’éloignement devait être compliqué. Lui n’avait guère de souci, après tout sa relation avec Brittany s’était doucement dégradée pour finalement se brisée totalement. Il n’avait plus de nouvelles d’elle et il n’allait pas s’en plaindre. Dylan n’avait pas envie de complication dans sa vie, du moins pas plus que ce que pouvait provoquer le blondinet face à lui. Il ne pouvait s’empêcher de se questionner sur leur relation. Mais jamais, il ne l’avait dis à voix haute, comme si cet ambiguïté lui convenait finalement. Un petit sourire apparut sur ses lèvres et il se mit à le regarder droit dans les yeux. « Et bien si jamais tu osais faire ça, je viendrais moi-même traîner jusqu’à ma chambre… » Il marqua un léger temps de pause avant d’ajouter avec un grand sourire. « Pour qu’on mange bien entendu. » Et pas du tout pour autre chose. Comme si c’était son genre.

Dylan lui adressa un petit sourire avant de se détourner vers le paysage qui défilait. Puis, ils arrivèrent enfin à l’hôtel et chacun regagna leur chambre. Profitant de cette douche qui le réveilla un peu plus, il en vit pas le temps passé et un Thomas apparut alors dans sa chambre, montrant encore une fois qu’il était en retard. « Content de le savoir parce que je n’ai plus la force de quitter la chambre. Je crois que la douche m’a rendu encore plus paresseux. Je n’ai plus envie de dormir et pourtant, j’ai la flemme de sortir, c’est étrange non ? » dit-il en laissant échapper un petit rire. Puis, il se dirigea vers sa valise afin de sortir quelques vêtements. Certes, cela ne le dérangeait pas de rester dans cette tenue mais à force, il allait sans doute avoir froid. Autant ne pas être malade en plein promotion. « En tout cas, je meurs toujours de faim. » Dylan se passa une main dans les cheveux alors qu’il venait enfin de trouver des habits où il serait à l’aise. Commençant à se diriger vers la salle de bain pour s’habiller, il entendit les paroles du jeune blond. Oui ça lui manquera de ne pas retrouver cette petite équipe. Il savait qu’il y avait de faibles chances pour qu’ils soient tous réunis dans un autre film. C’était la dure loi du métier. On s’attachait pour se perdre par la suite. « On ne sera pas s’en les revoir, puis qui sait on pourrait très bien tous les inviter à l’appart’ à notre retour. Une vraie fête de fin. » Dylan lui appuya doucement sur l’épaule avant d’entrer dans la salle de bain où il ressortit en short et avec un t-shirt ample. Rien de bien sexy mais au moins, cela changeait de ses costards où il ressemblait à un pingouin. Le jeune homme s’installa alors sur le lit et prit le téléphone pour prendre commande à la réception. « Monsieur sait ce qu’il va manger où je dois choisir à sa place ? » La deuxième option n’étant sans doute pas la meilleure pour Thomas. Qui sait de quoi le brun était capable

code by bat'phanie





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    ✰ CHASING THE SUN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 10/02/2018
► paroles rapportées : 6
► célébrité : TBS
► nationalité : British aux origines Ecossaises
► métier : acteur/musicien/doubleur voix.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Ven 23 Mar - 19:15


I feel numb most of the time
Dylmas

Bien que Thomas était assez triste pour les fans n’ayant pas pu avoir leur photo ou leur autographe, il était tout de même content d’avoir pu en contenter certains. À présent il était en voiture avec ses deux acolytes en train de discuter de ça justement. Le blondinet ria aux propos de Dylan. « Ouais c’est pas une mauvaise idée même si j’aurais l’impression d’être ce type qui se la raconte à venir avec ses lunettes de soleil. Encore plus la nuit ! » Du coup l’Anglais n’était pas certain qu’il s’afficherait ainsi en public mais en tout cas il conservait tout de même l’idée dans un coin de sa tête. Il écouta attentivement son ami qui semblait vouloir le rassurer. Tommy souria. « Ouais c’est vrai. T’as raison !  » Après tout le brun n’avait pas tort, ils avaient fait du mieux possible pour contenter un maximum de personnes. Et puis il y avait aussi ces gens qui n’avaient pas pu venir à l’avant-première malheureusement. Eux étaient certainement davantage plus tristes que ceux qui y étaient venus mais qui n’avaient pas eu la chance de repartir avec un autographe ou une photo. Comme quoi Mister O’Brien trouvait les bons mots pour calmer les pensées négatives de son ami.

Déjà que le jeune Sangster avait du mal à ne pas rire à cause de la manifestation de l’estomac de Dydy. Mais là c’était encore pire en le voyant dire des bêtises et faire le pitre. « Un apollon carrément ? Tu te prends pour un Dieu Grec ? » Ok il le charriait là-dessus. Pourtant il le trouvait très à son goût et donc canon… Mais ça il n’avait pas envie de le reconnaître. Et puis il aimait bien taquiner le brun. Ce qui était d’ailleurs largement réciproque, qu’on se le dise. D’ailleurs le British continua à embêter son collègue en lui disant qu’il pourrait très bien lui poser un lapin s’il le voulait. Il arqua un sourcil avant de rire en entendant Dyl lui dire qu’il traînerait jusqu’à sa chambre. Imaginant de suite des choses un peu plus cool que de partager un repas. Néanmoins il fut ramené sur terre par le brun qui avait ajouté qu’ils partageraient un repas. « Pour manger bien sûr… » Avait répondu le blondinet avant de dire. « Mais je ne sais pas si je t’ouvrirai ma porte. » Avait-il dit en prenant un air innocent. Bien qu’il ne laisserait guère son ami à la porte. Pour bien des raisons d’ailleurs. Et pas uniquement parce qu’il était en kif sur lui.

Les garçons étaient arrivés à l’hôtel et s’étaient séparés, partant chacun dans leur chambre pour se doucher. Le blondinet ayant fini le premier, il était tout naturellement allé rejoindre son ami Dylan. Il fut assez gêné de voir Dylan en serviette devant lui. Cette vue était bien trop alléchante et il devait prendre sur lui pour ne pas avoir de pensées lubriques et surtout ne pas garder le regard fixé sur ce corps qui était plus que tentant. D’ailleurs il avait bien du mal à se retenir de se mordre la lèvre toutes les dix secondes. Visiblement l’Américain n’avait plus envie de sortir de l’hôtel. Pour Thomas ça lui était bien égal de dîner en ville ou bien dans cette chambre. Du moment qu’il avait quelque chose à manger et qu’il restait en compagnie de son brun préféré. Le blond secoua les épaules à ce que lui demandait O’Brien. « Je sais pas mais bon ce n’est pas bien grave après tout. » Lui avait-il dit en souriant.

Pour éviter de trop mater son colocataire, Toto se tourna en faisant semblant de chercher une information sur son téléphone. Il fallait bien qu’il arrive à détourner son regard du corps à moitié dénudé de son meilleur ami. Sinon nul doute que le brun le trouverait étrange. Ce n’était pas ce dont avait envie le blond. Il ne tenait pas à ce que Dylan le voie d’une manière différente. Du moins négativement… Thomas leva le nez de son téléphone, roulant des yeux. « En même temps le contraire aurait été étonnant venant de ta part ! » Ben oui après tout Mister O’Brien est connu pour être un grand gourmand. Le blondinet rangea son téléphone.

Ensuite même si Tommy avait du mal à garder son calme en voyant Dylan se balader en serviette, il commença à devenir nostalgique en pensant au fait que la saga était terminée. Pour sûr leurs collègues manqueraient à Thomas. Notamment Kaya avec qui il avait créé une belle complicité sur le tournage. Peut-être parce qu’ils venaient tous les deux du même pays. Cela avait sûrement dû aider à les rapprocher au début du tournage du Labyrinthe. Dylan avait dû sentir que son ami était un brin nostalgique puisqu’il vint poser sa main sur son épaule en lui parlant de faire une fête chez eux lorsqu’ils seraient de retour à L.A. Le petit blond souria. « Oui excellente idée ! » En effet il était content à l’idée qu’ils organisent ça. En tout cas oui le jeune Brodie-Sangster espérait que l’autre garçon ait raison sur le fait qu’ils continueraient à voir leurs collègues par la suite.

Même en sortant de la salle de bains simplement vêtu d’un t-shirt et d’un short, Dylan était toujours aussi sexy aux yeux du blond. Malheureusement pour lui… Thomas soupira aussi bien à cause de ça que de la question que son ami lui avait posée. « Euh un plat typique de la région… » Après tout il avait envie de goûter ce qui se faisait dans le pays. Autant tester de nouvelles choses non ? Ouais ça lui semblait être une bonne option. Il s’asseya sur le bord du lit. « Et toi qu’est-ce que tu comptes prendre ? » Avait demandé avec curiosité le jeune homme. Son meilleur ami ferait-il comme lui ou ne prendrait-il pas de risque ?


Janvier 2018
⇜ code by bat'phanie ⇝





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Dylmas  
Et si un jour cette alchimie entre nous ne faisait qu'encore plus s'accentuer en franchissant un cap supérieur ? (c)lazare.


Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 09/02/2018
► paroles rapportées : 7
► célébrité : dylan fucking perfect o'brien
► nationalité : américaine.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Dim 25 Mar - 16:28



i feel numb most of the time
we don't have to fall in love tonight, baby take your time. so many things that i might do, everything you want to. for one night only give me company, just let me hold you. don't be afraid of what happens when you leave, cause i got you. forget what i told you, i'm in love tonight.
Le jeune homme aurait aimé pouvoir passer plus de temps avec ses fans mais il savait que ce n’était guère possible. Il ne pouvait pas satisfaire tout le monde, c’était d’ailleurs pour cette raison qu’il faisait de son mieux pour sourire. Et si jamais il arrivait à repérer quelqu’un qui le prenait en photo de loin, il ne bougeait plus, fixant l’objectif. A défaut de pouvoir leur parler directement, une photo – même de loin – restait un bon souvenir. Du moins de son point de vue. Plus jeune, il n’avait guère eu l’occasion d’avoir la chance de rencontrer des acteurs qu’il suivait. « Ouais, pas faux, on pourrait juste croire que tu as pris la grosse tête. Donc ouais, évites de te pointer avec des lunettes de soleil. Au pire, fermes les yeux. » dit-il en souriant. Bien que les yeux fermés, nul doute qu’il ne pourrait pas se déplacer correctement. Le jeune homme se passa une main dans les cheveux, si jamais Thomas ne marchait pas droit, nul doute que les journalistes iraient raconter tout un tas d’histoires grotesques sur son compte. Ces gens-là étaient de vraies sangsues, toujours à l’affut du moindre scoop. Par chance, le brun n’avait affaire à eux que très peu de fois. Certes, ils avaient été raconté des salades lors de son accident mais sinon, il était assez chanceux. On ne le voyait guère à la première page, il faut dire qu’il se faisait assez discret lorsqu’il ne s’agissait pas de sa vie professionnelle. « J’ai toujours raison ! » Il bomba le torse avant de se mettre à rire comme un singe. « Je n’arrive pas à comprendre, comment tu fais pour ne le remarquer que maintenant. T’es vraiment aveugle, ou trop ébloui par ma prestance. Au choix. » Dylan lui adressa un léger clin d’œil, se passant la langue sur ses lèvres avant de se concentrer sur le coréen de la bande.

Parler bouffe donnait faim et il se demandait ce qu’il pouvait bien dévorer ici. Dommage que leur collègue ait autre chose à faire, celui-ci leur aurait sans doute conseillé quelques plats à goûter absolument. Mais sa femme était plus importante que ses amis, il retenait ce détail. Bien qu’il fût logique, ils étaient un couple adorable et il ne pouvait que leur souhaiter tout le bonheur du monde. Et qu’il soit parrain de leur futur enfant. Mais ça, ils avaient le temps encore du penser, après tout. Même s’il ne se gênait pas pour le taquiner à ce sujet. « Quoi ? Tu me trouves moche ? » Il leva un sourcil interrogateur, jugeant presque l’autre blondinet. Non mais oh. De quel droit se permettait-il de briser ses espoirs. Néanmoins, il n’était pas si naïf, il savait parfaitement qu’il n’était pas si beau que ça. Il avait pleins de défauts mais il s’en accommodait. De toute façon, à l’âge qu’il était, il n’allait guère pouvoir changer. Puis la chirurgie ne le tentait vraiment pas. « Ah oui ? Et bien, je n’hésiterais pas à défoncer ta porte pour pouvoir venir te chercher. Et crois-moi, ma vengeance sera terrible… » Dylan le regarda droit dans les yeux à cet instant avec de laisser apparaître un petit sourire. Clairement, il ne savait pas trop où il en était avec Thomas. C’était son meilleur ami, c’est certain mais par moment il ne pouvait s’empêcher de lui lancer ce genre de remarque. Non pas que cela le dérange, au contraire, il aimait beaucoup voir les réactions qu’il pouvait avoir face à ça. Par chance, le troisième membre ne semblait rien entendre à chaque fois ou bien était tellement habitué à leur petit jeu qu’il n’y prêtait plus vraiment attention.

Une fois à l’hôtel, les trois jeunes gens se séparèrent et le brun donna rendez-vous au blond par la suite. Autant prendre une douche et se mettre dans une tenue un peu plus confortable. Les costumes, c’était classe mais pour manger, c’était un peu ridicule. Une fois dans la douche, le jeune homme ne vit guère le temps passer et il sortit en vitesse en voyant débarquer Thomas dans sa chambre. Cela ne le dérangeait nullement qu’il le voit dans cette tenue. Après tout, il était à l’aise avec son corps puis ils étaient deux hommes. Chacun avait en soit une idée bien précise de ce que pouvait être le corps de l’autre non ? Cependant, le fait d’avoir pris une douche avait allumé sa flemme légendaire et il n’avait plus vraiment envie de visiter la ville pour rechercher un restaurant. C’était fort dommage. Après tout, il n’avait pas souvent l’occasion de venir dans ce pays mais il se promit d’aller faire un tour avant leur vol du lendemain. S’il pouvait ramener un souvenir à ses parents, ce serait avec plaisir. « Merci de ce soutien, j’apprécie ton aide pour répondre à ma question philosophique du jour. » Il déposa sa main sur son épaule qu’il pressa légèrement avant de sourire. Puis, il alla chercher des affaires dans sa valise. Ce n’était pas parce qu’il était à l’aise presque nu, qu’il devait y rester. Surtout que le chauffage ne marchait pas vraiment alors il n’avait guère envie de tomber malade en plein boulot. Il voulait à tout prix terminer cette tournée et profiter au maximum de ses amis. « Désolé de penser à mon ventre en premier, hein. Faut bien que j’entretienne un peu ce corps. » Il posa alors sa main sur son torse et il se mit à regarder Thomas.

Puis celui-ci devint nostalgique, c’est vrai qu’ils allaient sans doute avoir des difficultés à se revoir tous. Ce serait déjà une chance qu’il arrive à tourner un jour avec toute la petite bande. Ils allaient forcément lui manquer mais rien n’était perdu. Après tout, même si l’appartement que Thomas et lui logeaient n’était pas forcément gigantesque, il pouvait permettre d’inviter tous les anciens pour une petite fête d’adieux. Puis, ce n’était pas parce qu’ils partaient chacun de leur côté, qu’ils finiraient par s’oublier. Hors de question. Il sourit heureux de l’avoir fait sourire avec son idée, au moins cela lui remontait le moral. Il n’aimait décidément pas voir ce petit air triste sur son visage. Finalement, après avoir regroupé toutes les affaires qui lui faillaient, il se dirigea vers la salle de bain pour s’habiller avec un peu plus de décence. Maintenant qu’ils avaient décidé de manger dans sa chambre, ils allaient devoir choisir le menu et ce n’était pas gagné, semblerait-il. Il pouffa en entendant sa réponse. « Et t’as eu idée de ce qu’ils mangeant habituellement ici ? » Parce que lui non. Ki était décidément jamais là quand on avait le plus besoin de lui. A sa question, il ne put que sourire en secouant les épaules. Il avait bien une réponse à formuler mais elle n’était pas vraiment soft. Alors, il préféra la garder dans un coin de sa mémoire et répondit. « Je prendrais sans doute comme toi, autant tester vu qu’on est dans un pays que je connais pas. » Il se redressa et alla chercher le téléphone de la chambre afin de passer commande. Puis, n’ayant pas de haut parleur, il se colla à Thomas pour qu’il puisse entendre l’accueil du restaurant. Une main sur le combiné de téléphone, il leva les yeux au plafond en écoutant les différents plats. Trop de possibilité. En attendant de pouvoir enfin parler, il avait posé sa main sur la cuisse du blond, traçant de légers cercles du bout des doigts. « Je vais prendre le deuxième, ça m’a l’air parfait. » Décalant le téléphone, il tourna son visage vers celui de Thomas. « Et toi ? » Il se rendit compte qu'il était assez proche de lui, à cet instant et comme pour appuyer sa pensée, il remonta sa main, laissant apparaître un petit sourire en coin. Ce n'était guère correct, ils étaient au téléphone avec une réceptionniste qui attendait sans doute une réponse et lui jouait avec le feu. Mais il voulait voir sa réaction.

code by bat'phanie





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    ✰ CHASING THE SUN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 10/02/2018
► paroles rapportées : 6
► célébrité : TBS
► nationalité : British aux origines Ecossaises
► métier : acteur/musicien/doubleur voix.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Dim 15 Avr - 0:59


I feel numb most of the time
Dylmas

Des lunettes de soleil en pleine nuit ? Comme pouvaient le faire certains rappeurs qui avaient le melon ? Non ça ne viendrait pas du tout à l’idée de Thomas. Il était loin d’être prétentieux de la sorte. Il préférait encore finir les yeux fragilisés par les flashs que d’arriver comme ça devant ses fans. Il ria d’ailleurs à la réflexion de son ami. « Ouais ça vaut mieux je crois ! » Même s’il n’était pas franchement certain que leurs fans seraient ravis de l’avoir les yeux fermés sur leurs photos. Non il endurerait les flashs qui crépitent et puis voilà. Le blondinet fit rouler ses yeux en voyant Dydy bomber le torse, disant qu’il avait toujours raison. Il soupira doucement avant de discrètement se mordre la lèvre inférieure en voyant le brun passer sa langue sur ses lèvres. « Ta prestance ? Pfff on aura tout entendu ! » Pourquoi changer les bonnes habitudes ? Autant continuer à se chamailler comme ils avaient l’habitude de le faire. C’était sûrement le mieux à faire pour que son béguin ne se remarque pas.

Clairement Mister Sangster et l’Américain n’avaient pas fini de se taquiner, ça ne faisait que commencer. Le pauvre Ki Hong comme d’habitude devait subir leurs enfantillages. « Ah mais je n’ai absolument pas dit ça ! C’est toi qui viens de le supposer ! » En effet Tommy n’avait pas déclaré qu’il trouvait Dylan moche. Jamais il n’avait dit ça d’ailleurs. En tout cas il ne s’en souvenait pas du tout. Il éclata de rire en imaginant la scène décrite par son ami. Pas sûr que le proprio de l’hôtel soit ravi de voir une porte défoncée… « Défonceur de porte ouverte c’est ça ton futur boulot ? » Demanda le British en continuant à rire. Bon là passait dans son esprit une scène qu’on voyait assez souvent dans des films, des hommes qui défonçaient à coups d’épaules des portes pour arrêter des bandits ou pour venir en secours à une personne ayant fait un malaise. Son cerveau tournait à plein régime à cette heure-ci. Surtout quand il s’agissait de bêtises comme celles-ci. Puis il repensa à ce qu’avait dit Mister O’Brien. « Ah oui quel genre de vengeance ? » Demanda-t-il en arquant un sourcil. Il savait qu’avec le brun il fallait s’attendre au meilleur comme au pire. Surtout quand il préparait un plan tordu dont vous seriez la victime.

Thomas était à présent dans la chambre de Dylan et essayait tant bien que mal de ne pas trop le mater. Ce qui n’était pas facile en le voyant se balader en serviette devant lui. Il pouffa de rire à la remarque du brun. « Ah bah v’là la tronche de la question en même temps ! Et puis je n’ai jamais aimé la philo de toute façon ! » Puis il fit un sourire quelque peu hypocrite avant de répondre. « Mais de rien c’était gratuit ! » Jamais sérieux ou du moins presque jamais était quelque chose qui leur collait bien à la peau lorsqu’ils se retrouvaient ensemble.

Le blond avait l’habitude que son ami soit tactile alors ça ne le gênait pas qu’il pose sa main sur son épaule même si pour le coup il aurait préféré qu’il soit moins proche de lui. Pourquoi venait-il si près de lui ? Il cherchait vraiment à ce qu’il lui saute dessus ? Non probablement pas… Dylan ne devait même pas se rendre compte qu’il avait un effet quelconque sur lui. Enfin ça c’était ce que pensait Mister Sangster. Il souria en coin, secouant sa tête, amusé par les propos de l’autre garçon qui était en face de lui. Il était resté bloqué quelques instants sur le torse de son meilleur ami. En même temps si celui-ci était plus habillé et qu’il n’avait pas sa main à cet endroit-là peut-être qu’il aurait regardé ailleurs. « Ouais je vois ça ! Allez vas t’habiller au lieu de te pavaner en serviette devant moi ! » Avait-il dit en le poussant légèrement vers la salle de bains. Peut-être que s’il était habillé, il se ferait moins de nœuds au cerveau. En tout cas c’était ce qu’espérait le petit blond qui avait du mal à garder les idées claires avec un Dylan si peu habillé face à lui.

Heureusement après avoir proposé de faire une fête à leur appart lorsqu’ils seraient de retour à Los Angeles, Dylan partit enfin s’habiller, un soulagement certain pour le blondinet qui avait bien du mal à garder ses hormones sous contrôle en voyant Mister O’Brien vêtu uniquement d’une serviette. Lorsqu’il fut de retour un peu plus habillé ils parlèrent de commander au room-service et Thomas proposa de prendre un plat typique de l’endroit où ils étaient. L’Anglais fit un mouvement de bouche avant de faire un bruit avec celle-ci qui voulait dire qu’il n’en savait absolument rien. « Nope ! Mais à la réception ils sauront forcément nous dire… » Après tout ça serait idiot qu’ils ne puissent pas les aider sur ce coup-là. Puis il partit s’installer sur le bord du lit en demandant à son acolyte ce qu’il souhaitait manger. Il souria aux propos de Dylan et approuva d’un signe de tête. « Oui je pense aussi ! » Répondit-il avant que Dylan aille chercher le téléphone et qu’il vienne s’installer tout près de lui pour lui faire entendre ce qui se disait au téléphone. Sauf qu’il eut bien du mal à écouter ce que disait la réceptionniste vu qu’un certain brun était en train de faire mumuse sur sa cuisse. Thomas le regarda bizarrement, se demandant pourquoi il faisait ça. Cependant il n’eut pas le temps de lui demander ce qu’il faisait puisque Dydy lui indiqua ce qu’il souhaitait prendre avant de lui demander ce qu’il voulait. Le blond se racla la gorge et ne savait pas quoi répondre vu qu’il n’avait pas franchement écouté. « Euh le premier ça sera très bien. » Il n’avait plus qu’à espérer que ça soit bon vu qu’il avait répondu n’importe quoi. Gêné par la main du brun qui se baladait sur sa cuisse, le blond l’attrapa et la posa sur le lit, gardant la sienne par-dessus puis parla tout bas pour éviter que la femme au téléphone l’entende. « À quoi tu joues là ? » Lui demanda-t-il sérieusement même si au fond de lui il avait envie de prendre ce téléphone, de l’éteindre et d’ensuite embrasser le jeune homme près de lui.  
Janvier 2018
⇜ code by bat'phanie ⇝





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

Dylmas  
Et si un jour cette alchimie entre nous ne faisait qu'encore plus s'accentuer en franchissant un cap supérieur ? (c)lazare.


Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Informations
► à Paris depuis ? : 09/02/2018
► paroles rapportées : 7
► célébrité : dylan fucking perfect o'brien
► nationalité : américaine.
me contacter
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   Dim 15 Avr - 18:49



i feel numb most of the time
we don't have to fall in love tonight, baby take your time. so many things that i might do, everything you want to. for one night only give me company, just let me hold you. don't be afraid of what happens when you leave, cause i got you. forget what i told you, i'm in love tonight.
Dylan avait émit l’idée qu’il se promène avec des lunettes de soleil et de suite il s’était imaginé Thomas en mode rappeur. Il aurait surement ri face à cette image s’il n’avait pas été en compagnie de ses deux amis. Il n’avait guère envie de passer pour un fou à leurs yeux. Même s’ils devaient très sérieusement déjà le qualifier de garçon pas très net dans sa tête. Il se passa une main dans les cheveux, souriant simplement à ses paroles. C’est certain que les flashs, ce n’était guère l’idéal pour les yeux. La plupart du temps, Dyl’ finissait par demander des gouttes afin d’éviter d’avoir les yeux tout rouges. Mais c’était le prix à payer pour la célébrité, il n’allait guère leur interdire de prendre des photos. C’était hors de question. Dylan était proche de ses fans malgré son absence sur les réseaux sociaux. Il leur devait bien ça puis c’était tellement incroyable de les voir en masse que ses yeux pouvaient bien faire un effort. « Oh je suis sûr que tes oreilles n’ont pas tout entendu. Mais admets-le au moins, tu verras, ça ne fait pas mal du tout de reconnaître que j’ai la classe. » dit-il avec un petit sourire en coin. C’était leur quotidien de se taquiner. Ils avaient appris à s’apprivoiser au cours des trois tournages et le blond était devenu rapidement l’un de ses meilleurs amis, partageant ainsi ses délires. « Donc tu me trouves bien ? » Il le regarda, un air enjôleur sur le visage, attendant sa réponse. Même si Dylan ne se trouvait pas particulièrement canon, il savait qu’il avait un certain charme. Il suffisait de voir le nombre de filles qui venait le voir. Comme si elles avaient la moindre chance avec lui. Ce n’était pas parce que monsieur était célibataire qu’il avait envie de se caser avec l’une d’entre elles. « Ouais je vais me reconvertir dans ça. » Il secoua la tête avant d’ajouter. « Qui sait, je serais peut-être doué. » Même si l’idée de défoncer une porte devait sans doute être difficile à faire, ce n’était guère ça, sa principale préoccupation. Loin de là même.

Dylan ne put s’empêcher d’éclater de rire en l’entendant demander quelle serait sa vengeance. Il croisa alors les bras, s’enfonçant dans son siège. « Tu ne préfères pas le savoir. » Le brun se mordilla la lèvre avant de murmurer pour que celle Thomas qui était en face puisse le déchiffrer. « Mais tu en redemanderas. » Il prononça ses quelques mots hyper sérieusement avant de se mettre à rire. Une fois dans la chambre du brun, ils décidèrent de rester manger ici. Ce serait plus reposant que de devoir affronter le tumulte de l’extérieur. Après une journée remplie d’interviews et d’avant-premières, il était parfois bon de rester à l’intérieur. « Tu aurais pu tout de même faire un effort monsieur l’anglais. A croire qu’il n’y a rien dans cette petite tête. » dit-il en tapant doucement le sommet de son crâne. Dylan avait toujours été quelqu’un de très tactile, il ne pouvait s’empêcher de toucher l’autre personne. Et ce sentiment était sans doute bien plus fort avec le petit blondinet. Que ce soit une main sur ses genoux ou sur son épaule, il n’arrivait guère à s’en empêcher. Il avait ce besoin de contact sans pour autant le reconnaître. Face à sa remarque, il ne put s’empêcher de faire une moue et de se pointer juste devant lui. « Et pourquoi ça, je ne te plais pas ? » dit-il en le regardant. Il le regarda droit dans les yeux alors qu’une de ses mains avait prévu de faire glisser sa serviette, juste pour voir sa réaction. Sauf que le blond avait eu d’autres projets et qu’il s’était retrouvé dans la salle de bain. « T’es pas drôle, Tommy ! » dit-il en riant. Le brun n’avait aucune gène à ce niveau-là. Il était bien dans son corps et se pointer nu devant lui ne lui aurait guère déranger. Dylan referma la porte de la salle de bain et entreprit de s’habiller un peu plus. Mais sans plus. Il n’allait guère porter un costume alors qu’il restait dans la chambre.

Une fois habillé, le jeune homme ressortit et il émit l’idée de faire une fête. Il espérait cependant que tout le monde pourrait venir. Ils pourraient l’organiser lorsqu’ils seraient en promo à Los Angeles. C’était un peu moyen de se détendre avec tout ce boulot. Mais pour l’instant, il n’y avait pas le feu. Il avait encore plein de pays à visiter avant de clôturer définitivement la saga. « En espérant, t’imagines si eux-mêmes ne connaissent pas leurs menus. » dit-il en ricanant. Cela chuterait de beaucoup la note de l’hôtel qui pour le moment lui convenait. Rien que la chambre était spacieuse, au moins le brun avait de la place pour bouger. Il ne manquerait plus qu’un petit jacuzzi dans la pièce et là Dylan en souhaiterait en aucune façon partir d’ici. Décidé de faire appel au service d’étage, il s’installa à ses côtés. Sur le coup, il n’avait guère eu l’idée de le taquiner mais il faut croire que de poser sa main sur sa cuisse lui avait donné des idées. Il émit un léger ricanement à sa réponse, le petit Thomas était-il perturbé ? Il eut sans doute la réponse étant donné qu’il attrape sa main et l’écarta de sa cuisse. Il ne put s’empêcher de faire une légère moue boudeuse. « Je ne joue à rien. » dit-il tout simplement alors que la femme au téléphone lui annonça que quelqu’un viendrait leur livrer leurs commandes dans un quart d’heure. Le service d’étage était décidément rapide ici, Dyl’ en était épaté. Le brun remercia la réceptionniste et posa le téléphone sur son lit, ne s’écartant guère du blond. « Dans un quart d’heure environ. Qu’est ce qu’on peut faire en attendant, t’as une idée ? » Il le regarda, un sourcil interrogateur avant de laisser apparaître un petit sourire en coin. « Moi, j’ai une petite idée mais à voir si elle te plairait aussi. » Se mordillant la lèvre, sa main ayant lâché le téléphone vint se poser sur son menton qu’il rapprocha de lui. Mais alors que leurs lèvres allaient se frôler, il se recula un petit sourire moqueur sur le visage. « Si tu voyais ta tête. » Jouait-il avec le feu, peut-être mais c’était tellement amusant.


code by bat'phanie





►◄►◄►◄►◄►◄►◄

    ✰ CHASING THE SUN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations
me contacter

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i feel numb most of the time. (dylmas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

i feel numb most of the time. (dylmas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
memories in the city :: UNIVERS ALTERNATIFS :: UNIVERS ALTERNATIFS-